Le NCDC annonce 66 cas suspects de variole du singe, un décès

0 26

Selon le Centre nigérian de contrôle des maladies, pas moins de 66 cas suspects de variole du singe ont été signalés au Nigeria.

Le NCDC a révélé dimanche soir, dans son dernier rapport sur la situation de la variole du singe, que 21 cas de variole du singe avaient été confirmés et qu’un seul décès avait été signalé jusqu’à présent.

Au total, 66 cas suspects ont été signalés entre le 1er janvier et le 29 mai 2022. Parmi les cas suspects, 21 ont été confirmés dans neuf (9) États – Adamawa (5), Lagos (4), Cross River (2), FCT (2), Kano (2), Delta (2), Bayelsa (2), River (1) et Imo (1) – avec un décès enregistré. Il s’agissait d’un homme de 40 ans souffrant d’une comorbidité rénale et prenant des médicaments immunosuppresseurs.

“Les vingt (20) nouveaux cas suspects en mai 2022 ont été signalés dans 11 États – Lagos (5), Bayelsa (2), Adamawa (2), Rivers (2), Niger (2), FCT (2), Delta (1), Oyo (1), Kaduna (1), Edo (1) et Gombe (1).

“Il s’agit d’une augmentation de 100% du nombre de cas signalés par rapport à avril 2022, où 10 nouveaux cas ont été signalés, et cela est probablement dû aux efforts en cours pour accroître la sensibilisation et améliorer la surveillance.

“Les six nouveaux cas positifs confirmés sur les 20 cas suspects en mai 2022 ont été confirmés dans quatre (4) États – Bayelsa (2), Adamawa (2), Lagos (1) et Rivers (1)”, a révélé l’agence.

Le NCDC a indiqué qu’il avait activé le Centre national multisectoriel des opérations d’urgence (EOC) au niveau 2.

Le EOC continuera à coordonner les activités de réponse en cours dans le pays tout en contribuant à la réponse globale.

Leave A Reply

Your email address will not be published.