Roland-Garros : Djokovic et Nadal ne concèdent pas de sets, le rêve de Parry s’arrête

0 27

La journée du 27 mai a vu les favoris au titre final, Rafael Nadal, Novak Djokovic et Carlos Alcaraz, jouer leur troisième tour. Dans le tableau féminin, la Française Diane Parry a vu son aventure s’arrêter.

Le phénomène Carlos Alcaraz (6e), qui s’est fait quelques frayeurs au 2e tour, a eu les honneurs de la session de nuit vendredi 27 mai sur le Central, qui a accueilli pour la deuxième fois Diane Parry.

La Française de 19 ans avait remporté lundi sur ce court son match de premier tour face à la tenante du titre, Barbora Krejcikova. Elle est cependant tombée contre l’Américaine Sloane Stephens (64e), finaliste à Paris en 2018 et lauréate de l’US Open 2017.

Juste avant, le Philippe-Chatrier a vu s’opposer le n°1 mondial Novak Djokovic et le Slovène Aljaz Bedene (195e), tandis qu’en soirée, Alcaraz a rencontré l’Américain Sebastian Korda, 30e mondial. Autre survivant sur le fil au tour précédent, l’Allemand Alexander Zverev, 3e mondial, a lui décroché sa place pour les 8es de finale sur le Suzanne Lenglen en fin de journée, juste après le duel qui a opposé Rafael Nadal au Néerlandais Botic van de Zandschulp.

Alexander Zverev, 3e mondial, a livré un gros combat au 3e tour de Roland-Garros, mais est venu à bout de l’Américain Brandon Nakashima (75e) 7-6 (7/2), 6-3, 7-6 (7/5) et retrouvera donc les 8es de finale.

L’Allemand de 25 ans, finaliste à Madrid et demi-finaliste à Rome ces dernières semaines, affrontera dimanche pour une place en quarts l’Espagnol Bernabe Zapata (131e), tombeur de l’Américain John Isner.

Bernabe Zapata, 131e mondial et issu des qualifications, a décroché sa place pour les huitièmes de finale de Roland-Garros, en triomphant vendredi du 26e mondial, l’Américain John Isner, 6-4, 3-6, 6-4, 6-7 (7/5), 6-3.

Après avoir eu cinq balles de match dans le quatrième set, toutes sauvées par le géant américain (2,08 m), Zapata s’est imposé au bout de 3 h 28 de combat sous les cris de joie du court N.7.

La marche était trop haute. Diane Parry, seule Française en lice en individuel aujourd’hui, s’est inclinée en deux sets face à l’Américaine Sloane Stephens (64e), finaliste à Paris en 2018 et lauréate de l’US Open 2017.

La jeune parisienne, une des révélations du tournoi, s’est montrée maladroite tout au long de la partie, multipliant les fautes. Son adversaire n’a pas eu à forcer pour l’emporter 6-2, 6-3.

Rafael Nadal a eu du mal à finir mais il a parfaitement géré son troisième tour. L’Espagnol a sauvé une balle de débreak au moment de servir pour le match avant d’obtenir sa qualification contre Botic Van de Zandschulp (6-3, 6-2, 6-4).

Il affrontera au tour suivant Felix Auger-Aliassime. Le Canadien, n° 9 mondial, s’est défait de Filip Krajinovic au terme de trois manches très accrochées (7-6 [3], 7-6 [2], 7-5).

Si Nadal et Djokovic surmontent leur huitième de finale, ils auront rendez-vous au tour suivant.

Il n’a fallu que 1 h 44 au n° 1 mondial pour croquer Aljaz Bedene. Le Serbe a rendez-vous avec Diego Schwartzman en huitième de finale.

Les deux monstres sacrés du tennis ont tous les deux remporté leur premier set. Le n° 1 mondial fait face au Slovène Aljaz Bedene tandis que l’Espagnol est défié par le Néerlandais Botic van de Zandschulp.

L’Américaine “Coco” Gauff a tranquillement battu Kaia Kanepi sur le court Suzanne-Lenglen (6-3, 6-4). Elle affrontera Elise Mertens, vainqueure sur le court numéro 7 de Varvara Gracheva (6-2, 6-3).

Fin de parcours pour Angélique Kerber en revanche. L’Allemande s’est inclinée face à Aliaksandra Sasnovich (6-4, 7-6[5])

Après une longue bataille, la Canadienne Leylah Fernandez, 19 ans, s’est imposée face à la Suissesse Belinda Bencic (7-5, 3-6, 7-5).

Elle rejoint, pour la première fois de sa carrière, les huitièmes de finale à Roland-Garros. Elle sera opposée à Amanda Anisimova.

L’Argentin Diego Schwartzman, 16e mondial, a dominé le Bulgare Grigor Dimitrov (21e), 6-3, 6-1, 6-2, et pourrait affronter Novak Djokovic en huitièmes de finale.

Après des débuts un peu compliqués – il a dû remonter deux sets de retard face à l’Espagnol Jaume Munar au deuxième tour –, le demi-finaliste de l’édition 2020 monte en puissance.

Face à Dimitrov, qui n’avait pourtant lâché que dix jeux lors de ses deux premiers tours, Schwartzman a su dès le départ prendre le contrôle du jeu pour ne plus le lâcher. Et quand en début de troisième set, le Bulgare a semblé se rebeller en réalisant le break d’entrée, Schwartzman a vite remis les pendules à l’heure, enchaînant six jeux d’affilée pour s’imposer en 2 h 15. “El Peque” prend ainsi sa revanche sur leur récente rencontre à Madrid où Dimitrov l’avait sèchement battu 6-0, 6-3.

Au prochain tour, Schwartzman pourrait tomber sur un adversaire autrement plus coriace en la personne de Djokovic. Pour cela, le Serbe doit d’abord battre ce vendredi au troisième tour le Slovène Aljaz Bedene (195e).

Pour le moment, les affrontements entre les deux hommes ont toujours tourné à l’avantage du numéro 1 mondial (6 victoires à 0), mais comme l’a fait remarquer l’Argentin juste après sa victoire, “quand on s’est affrontés ici (en 2017), ça s’était fini en cinq sets, donc qui sait. Je me sens bien à Paris, j’ai beaucoup de bons souvenirs ici, donc on verra bien.”

C’est le début de la sixième journée de Roland-Garros du côté de la Porte d’Auteuil !

 

Avec France 24

Leave A Reply

Your email address will not be published.