Nord-est du Nigeria : 4 millions de personnes seront confrontées à une insécurité alimentaire aiguë selon la FAO

0 75

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) prévoit que plus de 4 millions de personnes seront confrontées à une insécurité alimentaire aiguë dans les États d’Adamawa, de Borno et de Yobe, tous situés dans la partie nord-est du Nigeria.

Dans un récent rapport ciblant la région, la FAO indique que l’insurrection prolongée dans le Nord-est du Nigeria continue d’affecter la production alimentaire dans les États d’Adamawa, de Borno et de Yobe, entraînant des pertes socio-économiques et des niveaux élevés d’insécurité alimentaire aiguë et de malnutrition.

Selon l’agence de l’ONU, l’afflux de personnes déplacées fait peser une charge supplémentaire sur les communautés d’accueil, qui sont déjà confrontées à un accès limité à la terre et à d’autres ressources, ce qui affecte la production alimentaire et les oblige à dépendre de l’aide humanitaire.

Comme forme d’intervention, la FAO a révélé qu’elle fournira à 42 500 ménages des semences de qualité et des engrais pour la saison des pluies de 2022 et établira des centres de production aquacole et horticole intégrés ainsi que des centres de transformation du poisson qui permettront aux personnes déplacées de redémarrer leurs moyens de subsistance basés sur l’agriculture.

En outre, dans le cadre de son plan de réponse humanitaire 2022, l’agence a révélé qu’elle a augmenté ses besoins de financement pour 2022, par rapport à l’année précédente, afin de répondre aux besoins supplémentaires qui sont apparus récemment pour soutenir les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et la nutrition des personnes déplacées réinstallées.

Leave A Reply

Your email address will not be published.