Le Nigeria remporte 11 médailles aux Championnats africains de lutte 2022

0 30

L’équipe du Nigeria a fait une sortie impressionnante aux Championnats africains de lutte 2022 à El Jadida, au Maroc, en remportant 4 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 4 médailles de bronze.

Cela signifie que les 11 lutteurs représentant le pays aux Championnats ont chacun remporté une médaille.

Blessing Oborududu est devenue la lutteuse la plus titrée du Nigeria après son triomphe aux Championnats d’Afrique de lutte de 2022. La médaillée d’argent olympique a remporté un 11e titre africain consécutif sans précédent ce week-end au Maroc, de manière impitoyable.

La Nigériane Blessing Oborududu sur le podium des Championnats d’Afrique de lutte 2022 à El Jadida, au Maroc.

“Permettez-moi de saisir cette occasion pour remercier mon gouverneur miracle, le sportif gouverneur à jamais de l’État de Bayelsa, Son Excellence Duoye Diri, et son adjoint, le sénateur Lawrence Ewhrudjakpo, pour leur soutien continu, nous accordant, à moi et à mes coéquipiers, le privilège d’assister et de participer au tournoi des Championnats d’Afrique”, a précisé Oborududu sur Facebook.

“Permettez-moi également de remercier le ministère fédéral de la Jeunesse et des Sports et le ministre des Sports, l’honorable Sunday Dare, pour son approche pratique de toutes les questions qui concernent la Fédération nigériane de lutte.”

Après avoir facilement surmonté ses adversaires dans les premiers tours, la championne en titre du Commonwealth n’a fait qu’une bouchée de l’Égyptienne Menatalla Badran en finale. Elle l’a emporté 4-0 en 40 secondes seulement pour remporter son 11e titre consécutif.

Blessing Oborududu en compétition aux Championnats d’Afrique de lutte 2022

“Merci à la famille de la lutte nigériane, au conseil d’administration de la fédération de lutte nigériane, au comité olympique nigérian, au ministère de la jeunesse et des sports de l’État de Bayelsa et au conseil des sports. 11 fois championne d’Afrique ! Cela ne peut être que Dieu”, a ajouté Oborududu.

Dans la catégorie des 55 kg, Jumoke Adekoye, qui a remporté l’or au début du mois lors des Gov. Diri National Wrestling Classics, a offert à l’équipe du Nigeria une quatrième médaille d’or.

Adekoye s’est imposée en trois rounds contre le Marocain Zineb Hassoune (11-0), le Tunisien Fateh Hammami (13-2) et l’Égyptien Louji Yassin (10-0). Il s’agit également de son premier titre africain au niveau senior.

Les sœurs Adekuoroye, Odunayo et Mercy, ont également remporté la médaille d’or pour l’équipe du Nigeria dans les épreuves de lutte féminine.

Les sœurs Adekuoroye, Mercy et Odunayo.

Pour sa part, Odunayo Adekuoroye, médaillée d’argent aux championnats du monde, qui est passée dans la catégorie des 59 kg, a pratiquement détruit le terrain pour remporter une 7e médaille d’or consécutive aux Championnats d’Afrique. Odunayo a battu la Tunisienne Siwar Bouseta 12-2 par supériorité numérique en finale.

Le double champion du Commonwealth avait battu Atika El Asla 12-1, Bouseta 11-0 et la Congolaise Parfaite Mambou 10-0 en demi-finales.

Lors d’une journée mémorable pour les Adekuoroyes, la jeune sœur d’Odunayo, Mercy, a remporté son premier titre senior, dans la catégorie des 53 kg. Alors qu’elle menait 7-1 en finale, l’ancienne championne d’Afrique cadette a épinglé l’Ivoirienne Nogona Bakayoko pour gagner 9-1 et renforcer l’héritage familial dans ce sport.

Dans la catégorie des 76 kg, la championne d’Afrique Hannah Reuben s’est contentée de la médaille d’argent après avoir perdu 5-1 contre la tenante du titre, l’Égyptienne Samar Hamza, en finale.

De même, Patience Opuene, de l’équipe du Nigéria, a également remporté la médaille d’argent dans la catégorie des 62 kg, après s’être inclinée face à la vétérane et médaillée de bronze olympique Marwa Amri de Tunisie, qui a remporté un 12e titre continental consécutif, un record.

La championne d’Afrique Hannah Reuben du Nigeria (à gauche) a remporté la médaille d’argent aux Championnats d’Afrique de lutte 2022.

Lors d’une journée très fructueuse pour le Nigeria aux Championnats, Ebi Biogos (72kg) et la championne d’Afrique Sunmisola Balogun (65kg) ont permis aux 8 lutteuses représentant le pays en lutte féminine de remporter des médailles, toutes deux ayant obtenu le bronze.

Cependant, l’équipe du Nigéria a cédé le titre de championne par équipe à ses rivaux tunisiens, qui ont présenté une équipe complète (10 lutteurs) au tournoi. Les Nord-Africaines ont terminé avec 179 points, condamnant le Nigeria – vainqueur du titre par équipe lors des 10 derniers tournois – à la deuxième place avec 170 points.

Dans les épreuves de lutte libre, qui ont eu lieu le dernier jour de la compétition, le quadruple champion d’Afrique John Ogbonna a remporté le bronze dans la catégorie des 74 kg, tandis que Ebikewenimo Welson, médaillé d’argent du Commonwealth, a remporté la médaille d’argent dans la catégorie des 57 kg. L’athlète olympique de Tokyo 2020 Ekerekeme Agiomor a également remporté le bronze dans la catégorie des 86 kg.

La performance du Nigeria aux Championnats d’Afrique 2022 :

Lutte féminine

Mercy Adekuoroye (53kg) – Or

Jumoke Adekoye (55kg) – Or

Odunayo Adekuoroye (59kg) – Or

Blessing Oborududu (68kg) – Or

Patience Opuene (62kg) – Argent

Hannah Reuben (76kg) – Argent

Sunmisola Balogun (65kg) – Bronze

Ebi Biogos (72kg) – Bronze

Style libre

Ebikwenimo Welson (57kg) – Argent

Ogbonna John (74kg) – Bronze

Ekerekeme Agiomor (86kg) – Bronze

Leave A Reply

Your email address will not be published.