Soudan du Sud : l’ONU appelle à la réconciliation

0 30

Nous sommes à Leer, une petite localité située dans l’Etat d’Unity au nord du Soudan du Sud. Depuis février, la zone est sujette à des violences qui ont fait une centaine de morts, une situation qui inquiète l’ONU. Ces attaques ont poussé des villageois à fuir leurs maisons et à se réfugier dans un camp de déplacés.

“Beaucoup de personnes ont été tuées dans le village, et tous nos biens ont été pillés. Nous avons couru jusqu’ici pour nous protéger et pour voir si nous pouvions trouver quelque chose à manger“, explique Nyariey Waithie Kutiek, une déplacée.

Malgré la présence des Casques Bleus, ces violences persistent. Face à cette situation, l’ONU appelle à la réconciliation et demande la fin de l’impunité pour ces crimes.

“Pour être franc avec vous, nous nous demandons si l’accord de paix est, en fait, mis en œuvre ou non. Car en ce moment, nos vies sont menacées puisqu’il n’y a pas de paix”, déplore James Kuok Gai, administrateur de Thornyor Payam.

La guerre civile au Soudan du Sud a fait près de 400.000 morts entre 2013 et 2018. L’accord de paix de 2018 prévoit un partage du pouvoir avec Salva Kiir au poste de président, et Riek Machar comme vice-président.

Mais il est resté largement inappliqué, et la rivalité entre les deux hommes persiste.

 

Avec AFP

Leave A Reply

Your email address will not be published.