Le vice-président Osinbajo condamne le meurtre d’une étudiante dans l’État de Sokoto

Cyril Okonkwo, Abuja

0 105

Le vice-président du Nigeria, le professeur Yemi Osinbajo, a réagi au lynchage par la foule d’une étudiante du Shehu Shagari College of Education, dans l’État de Sokoto, qualifiant l’incident de profondément troublant.

Deborah Samuel, une étudiante de l’institution, a été tuée par une foule jeudi pour un prétendu blasphème.

Le professeur Osinbajo s’est exprimé et a condamné l’incident dans l’aile présidentielle de l’aéroport international Nnamdi Azikiwe vendredi.

Il a déclaré : “Tout d’abord, permettez-moi de dire que le président a réagi en publiant une déclaration condamnant l’action.

“Mais je dois dire que c’est un spectacle profondément pénible, très inquiétant qu’une jeune femme ait été tuée de façon aussi atroce par une foule qui a fait justice elle-même. Je pense que c’est vraiment très malheureux.”

Le vice-président a salué la réaction rapide du gouvernement de l’État de Sokoto et du sultan de Sokoto, affirmant qu’elle démontrait l’indignation des Nigérians face à l’action de la foule.

Le professeur Osinbajo a déclaré : “Je pense que leur réaction rapide à la situation a clairement démontré l’indignation de millions de Nigérians et a également démontré notre désir, le désir de tout le monde, de s’assurer que les auteurs sont rapidement appréhendés et poursuivis.

“Comme l’a dit le président, il n’y a vraiment aucune excuse pour quiconque de se faire justice soi-même, quelle que soit la provocation. Il existe des procédures établies pour s’assurer que nous sommes en mesure de réparer tout tort qui nous est fait.”

L’érudit Osinbajo a présenté ses condoléances à la famille de la défunte Deborah Samuel et a prié Dieu de les réconforter.

Dans son adresse de compassion, il a détaillé : “Je pense que nous devons exprimer nos condoléances à la famille de la jeune femme, Deborah Samuel. Je ne peux pas imaginer à quel point ses parents, ses frères et sœurs et les membres de sa famille se sentent mal, non seulement à cause de sa mort, mais aussi à cause de la nature horrible de cet événement.

“Je pense que c’est vraiment très triste et nous leur exprimons nos sincères condoléances. Nous sommes de tout cœur avec eux. Nous demandons au Dieu tout-puissant de les réconforter en ce moment.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.