Le chef de l’armée exhorte le personnel désengagé à défendre le Nigeria

Détails avec Nokai Origin, Abuja

0 70

Le chef d’état-major de I’ armée (COAS), le lieutenant-général Faruk Yahaya, a exhorté les soldats désengagés à respecter leur engagement à défendre l’intégrité territoriale du Nigeria, comme ils l’ont fait dans leur serment d’allégeance.

Il a fait cette déclaration lors d’un dîner d’adieu organisé en l’honneur des soldats désengagés de l’année 2021 dans la zone de responsabilité de la 82ème division à Enugu dans la soirée du vendredi 13 mai 2022.

Le général Faruk, qui était représenté par l’officier général commandant la 82e division de l’armée nigériane, le général Taoreed Lagbaja, a exprimé l’engagement de son administration à améliorer le bien-être du personnel libéré dans le cadre de ses fonctions, en les assurant de la disponibilité des installations de santé de l’armée et d’autres institutions de bien-être à travers la nation pour soutenir le personnel en service et ancien.

Le Général Faruk a informé les anciens soldats des efforts en cours pour réengager les services du personnel qualifié désengagé afin de continuer à bénéficier de la richesse de leur expérience acquise au fil des ans. Il a ajouté que “l’armée est toujours ouverte à vos précieuses contributions en vue d’atteindre son mandat constitutionnel et sera toujours heureuse de recevoir votre soutien à cet égard”.

Plus tôt, le GOC de la 82ème division, le Major Général Lagbaja, a remercié les soldats libérés pour avoir fait la fierté de la division et pour avoir donné le meilleur d’eux-mêmes pendant leur service sous la division.

Il a déclaré : “Nous sommes reconnaissants au COAS d’avoir approuvé ce buffet d’adieu. Cet événement particulier, qui s’est installé dans les activités de l’armée nigériane, est l’idée du COAS, car il est totalement engagé dans le bien-être des troupes et des soldats libérés “.

En réponse, l’adjudant Jonas Tambari (retraité), qui a parlé au nom des soldats libérés, a remercié Dieu tout-puissant pour avoir donné aux soldats libérés la santé et l’esprit pour assister au buffet d’adieu. Il a ajouté : “Il est regrettable que nous soyons démobilisés alors que la nation est confrontée à des problèmes de sécurité ; cependant, nous continuerons à apporter notre soutien, nos conseils et nos orientations lorsque cela sera nécessaire”.

La cérémonie est née du désir du COAS d’offrir une occasion d’adieu appropriée à tout le personnel qui a servi l’armée et la nation nigérianes de manière méritoire et qui est libéré du service actif. Elle a eu lieu pour la première fois en 2021 à Abuja avec l’adieu officiel des généraux de division et des généraux de brigade en retraite.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.