Le DSS dément avoir demandé la prolongation du mandat du Président Buhari

Détails avec Mohammed Husaini, Abuja

0 22

Le Département des services de l’Etat (DSS) a déclaré qu’il n’a jamais demandé la prolongation du mandat du Président Muhammadu Buhari.

Le responsable des relations publiques du siège national, le Dr Peter Afunanya, réagissant à un rapport des médias dans une déclaration, a déclaré que l’information est fausse et fabriquée pour diffamer le service et tromper la population.

Il a déclaré : “L’attention du DSS a été attirée par une publication trompeuse et malveillante de SaharaReporters intitulée:La police secrète du Nigeria, le DSS, évalue le succès de la prolongation du mandat de Buhari et informe les journalistes et les responsables de la sécurité que les élections de 2023 n’auront peut-être pas lieu.

“En conséquence, le DSS se dissocie de cette publication et déclare catégoriquement que l’information est fausse et manifestement fabriquée pour la diffamer et induire la population en erreur.

“Il est curieux que la session, qui a été applaudie et décrite comme innovante par les participants, y compris par des groupes crédibles de la société civile, soit déformée par un média qui n’a pas été invité ni participé à l’exercice.

“Le journal en ligne, dans son journalisme de caniveau caractéristique, avait initialement affirmé que les participants à la session avaient été harcelés. Lorsque cette fausse nouvelle n’a pas suscité l’attention attendue, il a eu recours à un autre stratagème visant à entraîner le Service dans un débat inutile sur l’allongement du mandat”.

Cependant, la déclaration de la Présidence réitérant sa position définitive de transmettre le pouvoir à un nouveau président le 29 mai 2023, a donné raison au Service et a contré l’effort délibéré dudit média pour créer la confusion, a révélé M. Afunanya.

La déclaration exhorte en outre le public à ne pas tenir compte des mensonges de ce média et de son promoteur dont les activités sont généralement contraires à un environnement décent.

M. Afunanya a appelé les politiciens et les personnalités de haut rang à s’abstenir de faire des déclarations inconsidérées susceptibles de faire dérailler les efforts visant à approfondir la démocratie dans le pays et à mobiliser les citoyens pour l’unité nationale et la stabilité.

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.