Le colonel de la police Christian Kenga Kenga condamné à la peine de mort en RDC

0 24

Près de huit mois après l’ouverture du procès en appel des assassins du défenseur des droits humains Floribert Chebeya et de son chauffeur Fidèle Bazana, le verdict est tombé.

La Haute Cour militaire a condamné le colonel de la police Christian Kenga Kenga à la peine de mort. C’est lui qui avait coordonné en juin 2010 l’opération du commando chargé d’assassiner les deux hommes. L’un de ses collaborateurs, le sous-commissaire Jacques Migabo, a reconnu avoir été parmi ceux qui avaient étranglé les victimes. Il a écopé de douze ans de prison ferme. Enfin, le major Paul Mwilambwe Londa, lui aussi membre de la police, a été acquitté. Il avait assisté au double crime depuis son poste de travail et la justice a estimé qu’il était innocent.

Malgré ce verdict, la bataille judiciaire n’est pas terminée pour les avocats des parties civiles. Ils estiment que certains aspects de cette affaire n’ont pas été examinés. Comme l’implication du général John Numbi, patron de la police au moment des faits et considéré comme le commanditaire de l’assassinat des deux activistes. Poursuivi et recherché pour son rôle dans cette affaire, ce haut gradé, proche de l’ancien président Joseph Kabila a fui le pays il y a un an.

Avec Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.