Le président Buhari s’envole pour la conférence des Nations unies sur la lutte contre la désertification

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 145

Le Président Muhammadu Buhari quitte ce dimanche 8 mai 2022, pour Abidjan, en Côte d’Ivoire, afin d’assister à une conférence organisée par les Nations Unies sur l’avenir des terres, concernant la désertification, la sécheresse, la dégradation, les droits, la restauration et les implications sur les économies nationales et mondiales.

Le président Buhari, qui participera à un sommet des chefs d’État et de gouvernement les 9 et 10 mai 2022, se joindra aux dirigeants mondiaux à l’hôtel Sofitel, pour la 15e session de la Conférence des parties (COP15) de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD), dont le thème est “Terre. Vie. Héritage : De la pénurie à la prospérité”.

La convention vise à prendre des mesures pour que la terre, source de vie sur la planète, continue de profiter aux générations actuelles et futures.

Pour atteindre l’objectif visionnaire de la restauration et de l’équilibre des terres, la COP15 réunira des dirigeants de gouvernements, du secteur privé, de la société civile et d’autres parties prenantes clés du monde entier pour faire progresser l’avenir de la gestion durable de l’un des biens les plus précieux, la terre.

La convention explorera les liens entre les terres et d’autres questions clés du développement, qui seront discutées au cours du segment de haut niveau, y compris un sommet des chefs d’État, des tables rondes de haut niveau et des sessions de dialogue interactif.

La COP 15 est un moment clé dans la lutte contre la désertification, la dégradation des terres et la sécheresse. En conséquence, elle s’appuiera sur les conclusions de la deuxième édition du Global Land Outlook et offrira une réponse concrète aux défis interconnectés de la dégradation des terres, du changement climatique et de la perte de biodiversité, dans la mesure où le monde entre dans la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes.

La sécheresse, la restauration des terres et les outils connexes tels que les droits fonciers, l’égalité des sexes et l’autonomisation des jeunes figurent parmi les principaux points à l’ordre du jour de la conférence.

Le président Buhari, qui est également le président de la Grande Muraille verte en Afrique, sera accompagné lors de ce voyage par le ministre des affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, le ministre de l’environnement, Mohammed Abdullahi, le ministre de l’agriculture, Dr Mahmoud Mohammed et le ministre des ressources en eau, Suleiman H. Adamu.

L’équipe du Président à Abidjan comprend également le Conseiller à la sécurité nationale, le Général de division Mohammed Monguno, le Directeur général de l’agence nationale de renseignements, l’Ambassadeur Ahmed Rufai Abubakar et le Président de la Commission des Nigérians de la diaspora, Abike Dabiri-Erewa.

Leave A Reply

Your email address will not be published.