Arrestation de 2 femmes enceintes pour trafic de drogue à l’aéroport de Lagos

0 33

L’agence nigériane de lutte contre les stupéfiants (la National Drug Law Enforcement Agency NDLEA), a arrêté deux femmes enceintes à l’aéroport international Murtala Muhammed, MMIA, Ikeja, Lagos, pour avoir tenté d’importer et d’exporter des drogues illicites via l’aéroport au cours de la semaine dernière.

Selon un communiqué de presse du porte-parole de l’agence, M. Femi Babafemi, publié à Abuja, “les agents de l’agence ont intercepté mercredi 4 avril, dans le hangar d’exportation SAHCO de l’aéroport, des cartons de boissons alcoolisées soupçonnés de contenir des drogues illicites. Un agent de fret qui a apporté le lot pour l’exportation à Dubaï, EAU, Shola Ogunrinde a été immédiatement arrêté tandis qu’une opération de suivi a conduit à l’arrestation d’une femme enceinte, Mme Seun Babatunde, qui exploite un débit d’alcool dans le quartier de Pleasure à Iyana Ipaja”.

Il a noté que, lorsque les cartons ont été ouverts en présence de l’agent et de la propriétaire enceinte, sept paquets de cannabis et un sachet d’ecstasy (MDMA) ont été découverts dissimulés dans des boîtes de boissons alcoolisées Black bullet. Voir ci-dessous :

La deuxième femme enceinte, “Mme Gloria Asibor a été arrêtée le jeudi 5 mai pendant qu’elle tentait d’embarquer sur un vol de la Turkish Airline à destination de Bolonia, en Espagne, via Istanbul, en Turquie, avec 300 comprimés de Tramadol dans ses bagages.” Photo ci-dessous :

Egalement, “un rapatrié brésilien, Nworie Phillip Chikwendu, a été arrêté le mardi 3 mai lors d’un contrôle des passagers sur le vol de Qatar Airways en provenance de Sao Paulo, Brésil, en route pour Doha et Lagos.

“Lors de la fouille minutieuse de ses bagages, quatre paquets de cocaïne ont été découverts dissimulés dans des paires de pantoufles cachées dans un sac à dos de sang de bœuf pesant 800 grammes.”

Entretemps, d’importantes cargaisons de substances psychoactives ont été interceptées dans certaines régions du Nord-ouest, du Nord-est et du Nord-centre du Nigeria.

A Kaduna, “un trafiquant de drogue, Obinna Anene alias Young Alhaji a été arrêté le vendredi 6 mai à Buwaya Kaduna avec 50 000 comprimés de Diazepam pesant 9kg ; 595 comprimés de Tramadol pesant 318grammes et 8 comprimés de Co-codamol pesant 6grammes”.

Le même jour, “un trafiquant, Alhaji Modu Yahaya, a été arrêté avec 26,5 kg de cannabis à Damaturu, dans l’État de Yobe, alors qu’il voyageait dans un véhicule commercial entre Abuja et Maiduguri, dans l’État de Borno”. Le communiqué précise.

Au moins “neuf trafiquants de drogue ont été arrêtés par les agents à Lagos le jeudi 5 mai lors de raids dans des points noirs à Mushin Olosha et Akala ainsi qu’à Langbasa et Ikota dans la région d’Ajah de l’État avec différentes quantités de cocaïne, d’héroïne, de méthamphétamine, de cannabis et de skuchies”.

A Plateau, “les agents de la NDLEA ont intercepté samedi 7 mai un camion transportant 673,3 kg de cannabis le long de la route Bassa/Rukuba Barracks à Jos, tandis que le chauffeur et son assistant ont disparu dans la brousse”.

“Deux dealers, Manga Emmanuel et Yusuf Usman, ont également été arrêtés dans la capitale de l’État avec 34 pincées de cocaïne et 400 grammes de cannabis à l’ancien aéroport et à Rikkos. La déclaration explique.

Le directeur général de la NDLEA, le général de brigade Mohamed Buba Marwa (retraité) a félicité les officiers et les hommes des commandements de l’agence à MMIA, Kaduna, Yobe, Lagos et Plateau pour les arrestations et les saisies.

Il les a chargés, ainsi que ceux des autres commandements du pays, de maintenir la pression sur les cartels de la drogue et d’équilibrer leurs efforts de réduction de l’offre et de la demande de drogues.

Leave A Reply

Your email address will not be published.