Hausse des prix des denrées alimentaires : l’État de Kaduna vise au renforcement des pratiques agricoles

0 24

Le gouverneur de l’État de Kaduna, dans le Nord-ouest du Nigeria, Mallam Nasir El-Rufai, lance un appel aux citoyens de l’État à s’impliquer dans les pratiques agricoles pour faire face à la hausse des prix alimentaires et réduire le fléau de la faim au Nigeria.

El-Rufai a fait valoir que son administration travaillait dur pour lutter contre les attaques incessantes des bandits contre les agriculteurs.

S’exprimant à Zaria, la capitale de l’État, alors qu’il rendait une visite de courtoisie à l’émir de Zazzau, Malam Ahmad Bamalli, à l’occasion du traditionnel Hawan Bariki, M. El-Rufai a déclaré que son administration travaillait dur pour lutter contre les attaques incessantes des bandits contre les agriculteurs.

“Le gouvernement de l’État de Kaduna continuera à faire tout ce qui est en son pouvoir pour mobiliser et soutenir les agences de sécurité fédérales afin de vaincre les terroristes et les criminels qui attaquent notre peuple”.

“Ma première action officielle en tant que gouverneur, le 29 mai 2015, a été de convoquer une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’État, tenue le 30 mai 2015.

“L’objectif spécifique était d’identifier les menaces à la sécurité à travers l’État et de trouver des solutions efficaces pour y faire face.

“L’un des résultats de cette réunion a été la décision de collaborer avec les gouverneurs des autres États du Nord-ouest et de l’État du Niger.

“L’objectif était de financer une opération militaire conjointe pour nettoyer la forêt de Kamuku-Kuyambana dans l’axe de Birnin Gwari et d’autres zones abritant des voleurs de bétail”, a-t-il révélé.

Selon lui, il était regrettable que, bien que le résultat de son action ait décimé les criminels, les opérations de suivi nécessaires n’aient pas été maintenues par les agences de sécurité.

Il a ainsi indiqué que l’État était toujours convaincu qu’une opération militaire et de sécurité globale et simultanée dans les États de Kaduna, Katsina, Zamfara, Sokoto, Kebbi, Plateau et Niger était essentielle pour arrêter les terroristes.

“Nous avons créé un ministère spécialisé dans la sécurité intérieure, et nous continuons à soutenir les agences de sécurité fédérales en leur fournissant de la logistique et d’autres ressources.

“Nous engageons les plus hauts échelons du gouvernement et la structure de sécurité dans une action résolue pour protéger les vies, la liberté et les moyens de subsistance de notre peuple”, a-t-il ajouté.

Le gouverneur a enfin souligné que les éléments criminels étaient soutenus par un réseau d’informateurs dans de nombreuses communautés. Il a donc exhorté les institutions traditionnelles à mobiliser leurs réseaux pour les démasquer et soutenir les forces de sécurité avec des renseignements locaux.

Leave A Reply

Your email address will not be published.