Eid-Al-Fitr: le président Buhari observe sa prière à la caserne de Mambila

Propos recueillis Timothy Choji, Abuja

0 71

Les musulmans nigérians ont rejoint ce lundi la Oumma à travers le monde pour célébrer l’Eid-Al-Fitr de cette année.

Dès 7h00 GMT, les fidèles musulmans se sont rendus dans leurs différents lieux de culte pour observer les prières de l’Aïd-Al-Fitr qui commémorent la fin du mois de jeûne du Ramadan.

Le président Muhammadu Buhari était parmi les fidèles au terrain de l’Aïd de la caserne Mambila à Abuja pour remplir cette obligation religieuse.

La prière en congrégation était un autre moment de remerciement à Allah par les fidèles musulmans, alors que le mois sacré du Ramadan, illustrant les vertus du sacrifice, de l’obéissance et du réveil spirituel, touchait à sa fin.

Le président Muhammadu Buhari et les autres fidèles ont observé la prière des deux raqa’at, témoignant ainsi de leur reconnaissance à leur créateur pour ses conseils, sa protection et ses miséricordes durant ce mois béni.

Leçons

Dans un sermon (Khutba), peu après avoir dirigé les prières, l’imam président, le lieutenant-colonel Hamisu Mustapha, représenté par l’adjudant Dahiru Shuwa, a exhorté la congrégation à garder vivantes les vertus et les valeurs du Ramadan même après le mois sacré pour la paix et le salut éternels.

Il a souligné la nécessité d’un véritable repentir des péchés, de l’amour des uns pour les autres, du pardon, de la tolérance et des prières constantes à Allah comme arme contre toutes les adversités de la vie.

L’Imam a également insisté sur le fait qu’il faut faire des efforts supplémentaires pour obéir aux commandements d’Allah, faire preuve de patience à tout moment pour son bien ainsi que maintenir la compétition dans les bonnes actions pour l’humanité, la coopération mutuelle et la fraternité.

Des prières spéciales ont été offertes pour mettre un terme aux divers défis auxquels le pays est confronté, pour des élections pacifiques en 2023, ainsi que pour l’unité nationale durable, la stabilité et la prospérité.

Une action décisive

S’adressant aux journalistes après la prière de la congrégation, le président Muhammadu Buhari a révélé qu’il passait des nuits blanches à cause de la situation sécuritaire dans certaines régions du pays.

Il a toutefois promis de ne ménager aucun effort pour s’attaquer de manière décisive et impitoyable aux bandes criminelles qui sèment le chaos.

En ce qui concerne les prochaines élections générales en 2023, le président a réaffirmé l’engagement de son administration en faveur d’un processus libre, équitable et transparent.

C’est la première fois que le président Buhari assistera aux prières de l’Aïd-Al-Fitri en dehors de la villa présidentielle depuis l’apparition de la pandémie de COVID 19 il y a deux ans.

Leave A Reply

Your email address will not be published.