Nigéria: appel au renforcement de soutien à la vaccination

Propos recueillis par Temitope Mustapha, Abuja

0 76

Le gouvernement nigérian a été invité à accroître son soutien aux vaccinations au Nigeria en finançant de manière adéquate la vaccination et en incluant immédiatement les praticiens de santé communautaire dans le programme de service des sages-femmes de l’Agence nationale de développement des soins de santé primaires.

L’Association nationale des praticiens de santé communautaire au Nigéria (NACHPN) a lancé cet appel vendredi à Abuja lors d’une réunion d’information organisée pour commémorer la semaine africaine de la vaccination.

S’adressant aux journalistes lors de l’événement organisé conjointement avec le dRPC, le président national de l’Association nationale des praticiens de santé communautaire au Nigeria, Kabir Yahaya Ahmed, a noté que l’inclusion des membres de la NACHPN dans le programme renforcerait les capacités des ressources humaines et garantirait ainsi la vaccination de tous les membres des communautés difficiles à atteindre.

Yahaya Ahmed, qui a félicité le gouvernement nigérian pour l’augmentation du financement de la santé, a noté que l’allocation actuelle est toujours inférieure à la Déclaration d’Abuja de 2001, qui est de 15 pour cent convenu par les dirigeants africains, y compris le Nigeria.

“Nous félicitons le gouvernement du Nigeria d’avoir augmenté le financement de la santé de N704 mille milliards de naira en 2021 à N835 mille milliards en 2022 et d’avoir constamment respecté son engagement de fonds de contrepartie pour l’immunisation GAVI, mais le budget total de la santé est de 4,88 pour cent par rapport au budget total, ce qui est encore inférieur à la Déclaration d’Abuja de 2001, qui est de 15 pour cent minimum convenu par les dirigeants africains, y compris le Nigeria “.

Les praticiens de la santé ont noté l’impact significatif des vaccinations en soutenant le processus de vaccination dans les centres de soins de santé primaires et en faisant du porte-à-porte pour augmenter la prise en charge.

Les praticiens de la santé communautaire ont noté avec inquiétude le taux élevé de mortalité des enfants de moins de cinq ans, malgré le déclin mondial de ce fléau.

La semaine africaine de la vaccination est commémorée la dernière semaine d’avril de chaque année pour souligner l’importance des vaccins pour tous.

Selon la NACHPN, le thème de cette année, “Une longue vie pour tous”, nous permet de réfléchir à la manière dont les vaccins ont sauvé des vies au Nigeria.

Le président national de la NACHPN était représenté par le secrétaire général de l’association, Sariki Zakari.

Leave A Reply

Your email address will not be published.