Le Nigeria entend poursuivre vigoureusement le rapatriement des objets d’art – Président Buhari

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 99

Le Président Muhammadu Buhari a déclaré que le gouvernement nigérian continuera à poursuivre vigoureusement le rapatriement des objets d’art de la nation pillés à l’étranger, y compris 1 130 bronzes du Bénin dans les musées publics d’Allemagne.

Le Président a donné cette assurance vendredi à Abuja alors qu’il recevait le souverain traditionnel du Bénin, Oba Ewuare II, accompagné de membres de la Cour royale du Bénin et du Conseil d’administration du Musée royal du Bénin.

Le monarque était à State House pour remercier le Président pour le récent retour de deux importants bronzes du Bénin à leur lieu d’origine par l’Université de Cambridge et l’Université d’Aberdeen, toutes deux au Royaume-Uni, après 125 ans.

S’exprimant sur le retour des artefacts, le Président Buhari a exprimé sa joie qu’il a apporté une immense bonne volonté et acclamation au Nigeria, l’ancien Royaume du Bénin ainsi que le bonheur à l’Oba du Bénin.

Le Président a noté que, bien qu’il soit largement reconnu dans le monde que certains des meilleurs arts anciens appartiennent au Nigeria, y compris ceux du Bénin, d’Ife, de Nok et d’Igbo-Ukwu, beaucoup de ces belles œuvres ont été illicitement emportées, en particulier pendant la période coloniale.

Affirmant que ces grandes œuvres culturelles et artistiques sont des documents de l’histoire, le Président a promis que le Nigéria ne pouvait pas permettre que ces œuvres deviennent la propriété d’autres personnes, ajoutant que cette administration a fait de la restitution de ces objets une tâche importante.

Le président a donc assuré au chef traditionnel que le gouvernement fédéral poursuivrait cette grande cause avec son soutien et celui des autres chefs traditionnels.

”Dans le cadre de ces efforts, un accord entre le Nigeria et l’Allemagne est en cours de préparation. Une fois conclu, il signifiera le retour au Nigeria par l’Allemagne de tous les 1 130 bronzes du Bénin qui se trouvent dans les musées publics allemands. Il s’agira d’une réalisation monumentale.

En outre, le 7 de ce mois, le conseil municipal de Glasgow a accepté de restituer 17 bronzes du Bénin au Nigeria. Les questions juridiques sont en train d’être réglées.

Parmi les autres réussites, citons le retour par les Pays-Bas, en octobre 2020, d’une terre cuite d’Ife vieille de 600 ans, le retour en avril 2021 d’une pièce en bronze du Mexique, ainsi que le rapatriement, en novembre 2021, de deux bronzes du Bénin et d’une tête en bronze d’Ife du Metropolitan Museum de New York.”

Le Président Buhari a annoncé que grâce aux efforts déterminés de son administration, le Nigéria est désormais considéré comme étant à l’avant-garde mondiale dans la lutte pour le rapatriement des objets d’art exportés illicitement vers leur pays d’origine.

Il a reconnu les efforts des fonctionnaires de la Commission nationale des musées et des monuments qui travaillent actuellement avec l’Université d’Oxford, le Great North Museum de l’Université de Newcastle, la Rhode Island School et de nombreux autres endroits sur les modalités de retour des antiquités nigérianes, notamment les bronzes du Bénin.

Le président Buhari a exprimé son optimisme quant au fait qu’avec une planification et une gestion minutieuses, le Nigeria peut générer des revenus à partir des antiquités rapatriées.

”Nous attendons avec impatience un avenir où ces antiquités restituées, ainsi que nos arts et notre culture, seront utilisés pour générer des revenus pour la nation.

Je suis heureux d’apprendre que le ministère de l’information et de la culture et la Commission nationale des musées et des monuments (NCMM) travaillent déjà dans ce sens en contactant d’autres nations et institutions culturelles pour organiser des expositions itinérantes afin de présenter la riche culture du Nigeria à travers ces antiquités.

Cela est possible si les responsables de ces objets inestimables prennent soin d’entretenir et de préserver ces trésors en bon état à tout moment”, a-t-il déclaré.

L’Oba du Bénin a informé le Président que sa Cour Royale a conclu des plans avec le NCMM pour établir un Musée Royal du Bénin ultramoderne de standard international pour abriter les Bronzes du Bénin et d’autres artefacts dans le but de préserver l’histoire, le tourisme et l’éducation.

Nous voulons rassurer M. le Président que la Cour royale du Bénin et le NCMM travaillent en étroite collaboration pour assurer la garde, la préservation et la mise en valeur de ces bronzes et objets du Bénin, non seulement pour leurs avantages culturels et économiques, mais surtout pour la promotion de l’industrie du tourisme au Nigeria”, a-t-il indiqué.

Sa Majesté Royale a rassuré les Nigérians sur le fait que les bronzes et objets du Bénin représentent l’héritage culturel du pays en particulier et de l’Afrique en général, en disant : ”Nous détenons ces objets en fiducie en tant que propriétaires originaux, conjointement avec le NCMM, pour le bénéfice de tous”.

Le ministre de l’Information et de la Culture, Lai Mohammed, a affirmé que le Nigeria continuerait à affirmer ses droits sur toutes ses antiquités dans le monde.

Il a ajouté que le pays n’hésiterait pas à implorer les nations, les institutions, les hommes et les femmes de bonne volonté de voir l’injustice dans les affaires d’un organisme qui s’accroche aux biens culturels façonnés par le génie d’un autre.

Leave A Reply

Your email address will not be published.