Le Nigéria et d’autres partenaires s’associent pour mettre l’innovation au service de la lutte contre le paludisme

0 94

Pour marquer la Journée mondiale du paludisme aujourd’hui, Godrej Nigeria, fabricant de l’insecticide GoodKnight Power Shots, s’associe au ministère fédéral de la Santé par le biais du Programme national d’élimination du paludisme (NMEP) d’Abuja, pour intensifier les efforts visant à éliminer le paludisme au Nigeria en faisant don de 10 000 Goodknight Power Shots au ministère.

La société a fait don de 10 000 unités de GoodKnight Power Shots au gouvernement nigérian lors d’une visite de courtoisie au ministre d’État à la Santé, Dr Olorunnimbe Mamora, à Abuja, dans le cadre de son activité de commémoration de la Journée mondiale contre le paludisme 2022.

S’exprimant lors de la visite de courtoisie, M. Mamora a noté que le paludisme a tué et continue de tuer plus de personnes en Afrique que le VIH, y compris le COVID.

Grâce à la recherche, Godrej a développé le Goodknight Power Shots pour les Nigérians et il a eu un impact significatif dans le pays au cours des deux dernières années.

Selon l’organisation, les efforts d’élimination du paludisme avec le gouvernement nigérian se feront par le biais de l’engagement communautaire, d’un investissement continu pour sensibiliser aux méthodes de prévention du paludisme et d’une collaboration soutenue avec les parties prenantes.

Il a en outre déclaré que le plus grand atout de tout individu est sa santé, réitérant la nécessité d’accorder plus d’attention aux problèmes communs comme le paludisme.

Il a également félicité Godrej Nigeria pour ce partenariat.

Auparavant, l’équipe de Goodknight a expliqué que Goodknight restait fidèle à son essence, à savoir préserver les précieux moments familiaux.

“Il existe des statistiques très surprenantes sur le paludisme au Nigeria. Par exemple, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 60 % des personnes qui se rendent dans les hôpitaux sont atteintes de paludisme. Ce qui est encore plus surprenant, c’est que 57 % des décès dus au paludisme surviennent chez des enfants de moins de 5 ans”.

La marque GoodKnight est prête à continuer à innover pour lutter contre le paludisme, tout en travaillant main dans la main avec le ministère de la Santé et d’autres organismes concernés, par le biais de l’éducation et de l’engagement des consommateurs.

“Ce don n’est qu’un début ; nous sommes impatients de passer de la RSE à un partenariat avec le gouvernement nigérian pour créer une valeur partagée dans le but d’éliminer le paludisme au Nigeria”.

Leave A Reply

Your email address will not be published.