“23 % des terres de la planète ne sont plus productives”, selon la FAO

0 98

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 75 % des terres de la planète ont été transformées principalement pour l’agriculture, 23 % des terres n’étant plus productives.

La FAO a attribué ce manque de productivité à la désertification, à la dégradation des terres et à la sécheresse qui, selon l’organisation, ont eu un impact sur des millions de personnes et leurs moyens de subsistance dans le monde.

“Nous avons les moyens de restaurer les terres dégradées et de gérer les risques posés par la sécheresse et la désertification.

“La FAO aide les pays à gérer les risques de manière proactive afin de préserver les moyens d’existence contre les catastrophes et les impacts du changement climatique.

“Ensemble, nous pouvons restaurer la productivité de plus de 2 milliards d’hectares de terres dégradées et améliorer les moyens d’existence de plus de 1,3 milliard de personnes”, indique le communiqué.

Le système d’indice agricole de la FAO (ASIS) détecte les zones agricoles sujettes aux périodes de sécheresse et à la sécheresse grâce à des données satellitaires et à un outil sophistiqué de visualisation des données, afin de renforcer les systèmes d’alerte précoce et de développer la résilience.

Leave A Reply

Your email address will not be published.