Un ancien candidat à la présidence de l’APC renforce 600 entrepreneurs à Kwara

Propos recueillis par Tunde Akanbi, Ilorin

0 108

Mallam Saliu Mustapha, ancien candidat à la présidence nationale de la mouvance politique All Progressives Congress (APC) et Turaki d’Ilorin, a déboursé 200 millions de naira à 600 personnes à Ilorin, dans l’État de Kwara, au Nord-centre du Nigeria, dans le cadre de son programme annuel d’autonomisation.

Le dixième programme de la série vise à faire des bénéficiaires des entrepreneurs qui créeront ensuite des opportunités d’emploi pour d’autres personnes dans la société.

Les bénéficiaires ont reçu entre N100 000, N200 000, N500 000, et 1 et 2 millions de naira chacun.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de l’État de Kwara, Mallam Abdulrahman AbdulRazaq, a félicité le chef de l’APC pour avoir toujours complété les efforts de l’administration pour soutenir les pauvres.

“C’est louable car cela contribue grandement à fournir un filet de sécurité aux citoyens de l’État. Je félicite vraiment le Turaki d’Ilorin pour cette initiative, et je vous souhaite le meilleur”, a-t-il noté.

AbdulRazaq, qui a déclaré que le projet s’alignait sur les programmes d’investissement social de son administration, tels que Owo Isowo et Owo Arugbo, a décrit le programme annuel comme ayant un impact et étant bénéfique aux petites entreprises.

Il a exhorté d’autres Kwarans bien nantis à imiter ce bon geste, recommandant aux Turaki de faire plus.

L’événement a été suivi par des personnes de différentes classes sociales, y compris des fonctionnaires du gouvernement, des chefs traditionnels, des chefs religieux, des chefs d’APC et des chefs de marché.

Plusieurs personnes et groupes ont reçu des chèques et de l’argent de la Fondation pour soutenir leurs entreprises.

Dans son discours, Saliu Mustapha a noté que sa fondation soutient les jeunes et les femmes pour qu’ils développent leurs petites entreprises, améliorent leur vie et promeuvent l’économie de l’État.

“Bien que notre fondation apporte souvent une aide financière, en particulier aux veuves et aux moins privilégiés, nous sommes conscients qu’à long terme, ce qu’il faut, c’est donner à la population les moyens de prendre le contrôle de leur vie et même d’influencer positivement la vie de ceux qui les entourent”, a-t-il révélé.

Il a remercié AbdulRazaq, l’émir d’Ilorin, Dr Ibrahim Sulu-Gambari, et d’autres pères royaux de l’État pour leurs divers soutiens, qui, selon lui, rendent le travail de la Fondation simple.

Un ecclésiastique islamique, Sheikh Umar Suleiman (Soibul Bayan), a décrit le geste de Mallam Saliu Mustapha comme conforme aux règles et aux enseignements de l’Islam, affirmant que Dieu réserve d’abondantes récompenses à ceux qui aident les pauvres.

Il a comparé les actions de la Fondation aux programmes d’autonomisation de l’administration d’AbdulRazaq, qui, selon le religieux, ont rapidement transformé la vie de nombreux bénéficiaires.

Il a prié Allah de continuer à guider à la fois le gouverneur et Mallam Mustapha et d’autres qui soutiennent les masses pauvres.

Leave A Reply

Your email address will not be published.