Le président Buhari ordonne la répression des raffineries illégales

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 165

Le Président Muhammadu Buhari a ordonné aux forces armées, aux agences de sécurité et de renseignement du pays d’intensifier la répression des raffineries illégales, suite à la mort de dizaines de personnes vendredi soir, après l’explosion d’une raffinerie illégale dans la forêt d’Abaezi, dans la collectivité locale d’Ohaji-Egbema, dans l’État d’Imo.

Réagissant à ce qu’il a qualifié d’une “catastrophe et un désastre national”, le président Buhari a noté que la responsabilité des pertes humaines et matérielles devait incomber aux commanditaires de la raffinerie illégale, “qui doivent tous être arrêtés et traduits en justice”.

En transmettant “les condoléances et toute la profondeur et l’étendue du choc et du traumatisme de la nation” aux familles des victimes, à la communauté d’Ohaji Egbema ainsi qu’au gouvernement et au peuple de l’État d’Imo, le Président a exhorté les dirigeants communautaires, la police et les services secrets à ne plus jamais permettre que cet incident déchirant se reproduise dans aucune partie du pays.

Leave A Reply

Your email address will not be published.