La NDLEA saisit de la cocaïne dissimulée dans des sacs à thé, interpelle des trafiquants

Propos recueillis par Salihu Ali, Abuja

0 88

Les agents de l’agence nigériane de lutte contre les stupéfiants, l’Agence nationale de lutte contre la drogue (NDLEA), ont déjoué les nouvelles tentatives des cartels de la drogue basés au Brésil d’introduire clandestinement d’importantes quantités de cocaïne dans le pays par les aéroports internationaux Nnamdi Azikiwe d’Abuja et Murtala Muhammed de Lagos.

Les quatre suspects impliqués ont dissimulé la substance illicite de classe A dans des sachets de thé et sont désormais sous la garde de l’agence.

Le directeur des médias et du plaidoyer du siège de la NDLEA à Abuja, M. Femi Babafemi, l’a révélé dans un communiqué de presse dimanche.

De plus, “une tentative d’un autre cartel d’exporter 950 grammes d’héroïne dissimulés dans des semelles de chaussures de femmes via le hangar à marchandises du MMIA a également été déjouée par les agents anti-narcotiques qui ont jusqu’à présent arrêté deux suspects liés à ce crime”.

Pendant ce temps, “les agents de la NDLEA, lors de raids dans les États de Kano, Kaduna, Benue et Akwa Ibom, ont saisi pas moins de 88 734 doses de Tramadol, Pentazocine, Diazepam et Swinol”.

Le directeur général de la NDLEA, le brigadier général Mohammed Buba Marwa (retraité), a félicité les officiers et les hommes des commandements de la NAIA, MMIA, Kano, Kaduna, Akwa Ibom et FCT de l’Agence pour avoir maintenu la pression sur les cartels de la drogue.

Il les a chargés, ainsi que ceux des autres commandements du pays, de rester vigilants et de mener l’offensive jusqu’à ce que le dernier gramme de drogue illicite soit retiré des rues du Nigeria.

Leave A Reply

Your email address will not be published.