Lagos : un entrepôt fermé pour vente de lait contaminé

0 134

L’Agence de protection des consommateurs de l’État de Lagos a ordonné la fermeture d’un entrepôt de distribution sur Wilmer Street dans la zone Isheri-Ojodu de l’État, en raison de la vente de lait contaminé.

La directive a été émise après que le directeur général de l’Agence de protection des consommateurs de l’État de Lagos (LASCOPA), Afolabi Solebo (Esq), ait conduit une équipe d’application de la loi à l’entrepôt de distribution après la diffusion en ligne d’une vidéo montrant un homme d’âge moyen vendant du lait contaminé à des membres du public sans méfiance dans la rue Ibidun, dans la région d’Ojuelegba de l’État.

Solebo a expliqué que le suspect a révélé que le lait avait été collecté dans l’entrepôt de Wilmer Street à Isheri, Berger, lors de son interrogatoire par les hommes de la police nigériane, au poste de police de la zone C à Surulere.

Selon le patron de la LASCOPA, l’entrepôt a été scellé pour arrêter les ventes de lait dangereux et le retirer de la circulation afin de protéger les habitants de la consommation de lait nocif pour leur santé.

En outre, il a noté que le personnel de l’entrepôt qui distribuait le produit malsain aux détaillants a bafoué les règles de sécurité du secteur de l’alimentation et des boissons, affirmant que le gouvernement de l’État a une tolérance zéro pour la vente de produits dangereux et périmés.

Solebo a déclaré : “De notre côté, nous allons mener une enquête médico-légale, par l’intermédiaire de l’Organisation des normes du Nigeria, SON, pour confirmer l’état réel de ces produits, car en ouvrant le produit, nous avons découvert qu’ils sentent mauvais.

“Je tiens à avertir le public de vérifier tout ce qu’il achète, de vérifier les informations sur le produit, telles que les dates de fabrication et de péremption et toutes les autres informations pertinentes sur le produit.”

Par ailleurs, le patron de la LASCOPA a déclaré que le gouvernement de l’État ne négligerait aucune piste, quel que soit l’adversaire, et a affirmé que son agence continuerait à promouvoir les droits des consommateurs et à veiller à ce que les Lagosiens soient protégés à tout moment.

Il a appelé les membres du public à soutenir l’agence pour débarrasser l’État des activités illégales en signalant les commerçants ou les personnes qui vendent des produits contrefaits, périmés ou de qualité inférieure.

Leave A Reply

Your email address will not be published.