Google lance son premier centre de développement de produits à Nairobi

0 46

Google a lancé un centre de développement de produits à Nairobi, au Kenya, le premier sur le continent.

Ce centre a pour but de créer des produits et services transformateurs pour le marché africain et le monde entier.

Le centre est le deuxième investissement majeur de Google dans la recherche et le développement en Afrique après que le géant de la technologie ait mis en place un centre d’IA et de recherche au Ghana, voisin ouest-africain du Nigeria, en 2019.

Le nouveau centre contribuera à créer des produits et des services transformateurs pour les personnes en Afrique et dans le monde entier et recrutera des ingénieurs visionnaires, des chefs de produit, des concepteurs UX et des chercheurs pour jeter les bases d’une croissance importante dans les années à venir.

Il recherche des personnes talentueuses et créatives capables de relever des défis techniques difficiles et importants, tels que l’amélioration de l’expérience des smartphones pour les populations africaines ou la mise en place d’une infrastructure internet plus fiable.

Suzanne Frey, vice-présidente de Google chargée des produits, a fait cette annonce mardi lors d’une table ronde avec des journalistes d’Afrique subsaharienne. “La mission de Google en Afrique est de rendre l’internet utile aux Africains et de s’associer aux gouvernements, aux décideurs, aux éducateurs, aux entrepreneurs et aux entreprises du continent pour façonner la prochaine vague d’innovation en Afrique.

“Aujourd’hui, je suis ravi d’accueillir tous les Africains passionnés par l’amélioration de l’expérience numérique des utilisateurs africains en construisant de meilleurs produits pour postuler aux rôles ouverts dans notre premier centre de développement de produits en Afrique.”

Le directeur général de Google Afrique, Nitin Gajria, a également souligné : “L’Afrique compte 300 millions d’utilisateurs d’Internet, qui sont jeunes, privilégient le mobile et présentent des caractéristiques similaires à celles des jeunes mobiles dans le monde”.

“En 2030, l’Afrique comptera 800 millions d’internautes et un tiers de la population mondiale des moins de 35 ans. Le potentiel de l’Afrique pour devenir l’économie numérique de premier plan est juste à l’horizon et Google s’engage à accélérer la transformation numérique de l’Afrique grâce au capital humain et à permettre “des solutions dirigées par les Africains aux problèmes africains et mondiaux grâce à de meilleurs produits.”

Transformation numérique
En octobre dernier, lors d’un événement Google pour l’Afrique, le PDG, Sundar Pichai, avait annoncé un plan d’investissement d’un milliard de dollars sur les cinq prochaines années pour soutenir la transformation numérique de l’Afrique.

Cet investissement vise principalement à permettre un accès rapide et abordable à l’internet pour un plus grand nombre d’Africains, à construire des produits utiles, à soutenir les entrepreneurs et les petites entreprises et à aider les organisations à but non lucratif à améliorer les vies à travers l’Afrique. En 2018, Google a également ouvert un centre de recherche sur l’IA à Accra, au Ghana, afin de favoriser les innovations utiles.

Le nouveau centre de développement de produits s’inscrit dans la continuité de cet engagement et s’attachera à construire pour l’Afrique et le monde.

Tous les rôles annoncés concernant la construction pour l’Afrique et le monde peuvent être consultés sur le site careers.google.com.

Leave A Reply

Your email address will not be published.