Une association musulmane appelle les Nigérians à la persévérance lors de l’inauguration d’une mosquée

Propos recueillis par Yusuf Akinlotan, Lagos

0 262

Pendant que le mois de Ramadan 2022 touche à sa fin, l’association des anciens étudiants de l’Anwarul- ul- Islam College, Agege (ACAOSA) a recommandé aux Nigérians d’être patients et de persévérer face aux différents défis auxquels le pays est confronté.

L’association des anciens étudiants en a fait l’objet de leur 2022 8ème conférence annuelle du Ramadan qui s’est déroulée dans le hall du collège dans la région d’Agege à Lagos.

S’exprimant en tant que conférencier invité sur le thème “Patience et persévérance”, le vice-chancelier de l’Université de la Fontaine, dans l’État d’Osun, le professeur Amidu Sanni, a exhorté les Nigérians à être patients et persévérants malgré les défis que tout un chacun traverse dans le pays.

Maintenir la dignité

Selon lui, la voie du succès était la persévérance des Nigérians et le maintien de leur dignité, mais que le gouvernement ne devait pas considérer cela comme acquis.

” Je pense que par principe, tout être humain sain d’esprit est censé faire preuve de patience, de persévérance et d’endurance pour réussir et c’est ce que nous demandons aux Nigérians en raison de la situation du pays, mais le gouvernement ne doit pas abuser de notre patience et de notre tolérance. Cela deviendrait trop insupportable”, a-t-il révélé.

La conférence annuelle du Ramadan était spéciale, car l’association, sous la présidence du vice-gouverneur de l’État de Lagos, Dr Kadir Obafemi Hamzat, a non seulement honoré certains de ses membres, mais a également mis en service une première mosquée ultramoderne pour le bénéfice des étudiants.

En ce qui concerne le choix du thème, le président général de l’ACAOSA, Alhaji Lawal Pedro, SAN, a souligné que le mois du Ramadan est un mois de charité, de bonnes actions, d’aide aux moins privilégiés qui ne devrait pas s’arrêter après le mois.

Selon le Président général, c’est avec de tels actes que les défis de pauvreté, d’insécurité et de corruption peuvent être résolus au Nigeria.

“Je plaide pour que nous essayions de poursuivre nos bonnes actions même après le Ramadan, car ce n’est qu’ainsi que nous pourrons commencer à nous attaquer à la cause profonde de l’insécurité à laquelle nous sommes confrontés au Nigeria”, a-t-il annoncé.

D’après lui, la pauvreté et la faim sont les raisons pour lesquelles les populations s’engagent dans des pratiques de corruption et de criminalité dans la société.

“Si les détenteurs de l’autorité peuvent imiter le saint prophète Muhammad et d’autres prophètes qui l’ont précédé sur la façon dont ils doivent traiter les personnes qu’ils dirigent en donnant la priorité à leurs intérêts et à leur bien-être, le Nigeria se portera mieux”.

Parmi les éminents dignitaires qui ont honoré le programme, citons Dr Shakirudeen Olaiwole Onasanya, secrétaire permanent de la Commission électorale indépendante de l’État de Lagos (LAISEC), qui représentait le gouverneur adjoint de l’État, Dr Obafemi Hamzat.

Fondé en 1948, le collège Anwaru-ul-Islam d’Agege, établi sous les auspices du mouvement Ahmadiyya de l’Islam au Nigeria, est le premier collège musulman d’Afrique de l’Ouest.

Leave A Reply

Your email address will not be published.