Conflit Russie-Ukraine : Un groupe prévient le gouvernement nigérian face aux conséquences économiques

0 56

Le Groupe du sommet économique nigérian (NESG) a lancé une mis en garde contre les implications de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, indiquant que les tensions ont provoqué des perturbations de la chaîne d’approvisionnement mondiale, affectant largement les pays, dont le Nigeria, exposés au commerce avec les nations belligérantes.

Ils ont également exhorté le gouvernement nigérian à tirer parti des avantages de l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine (Zleca) et à assurer un contrôle efficace des frontières afin d’atténuer l’impact des retombées de l’invasion russe en Ukraine.

Le NESG a révélé cela dans un rapport intitulé “Implications de la guerre Russie-Ukraine : Risques et opportunités pour le Nigeria”.

Selon le groupe, l’invasion russe de l’Ukraine devrait réduire le volume des échanges commerciaux du Nigeria avec la Russie et l’Ukraine, en indiquant que les perturbations de la chaîne d’approvisionnement causées par la guerre ont eu un impact négatif sur le Nigeria.

Il ajoute que la guerre perturbera également l’accès du Nigeria à l’économie mondiale par le biais du commerce, de la finance, des produits de base, des transferts de technologie, de la politique étrangère et des migrations.

“Les tensions ont provoqué des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, affectant largement les pays exposés au commerce avec les nations belligérantes. Les incertitudes inciteront les investisseurs à rechercher des havres de sécurité, ce qui pourrait provoquer des sorties de capitaux des marchés émergents, dont le Nigeria. Les restrictions de l’offre dues aux tensions géopolitiques ont fait grimper les prix mondiaux des produits de base. Cela alimentera généralement l’inflation mondiale”, a-t-il révélé.

L’alliance du Nigeria avec la Russie, a-t-il ajouté, pourrait subir un revers en raison de la crainte qu’elle ne fasse l’objet de sanctions de la part de l’Occident comme celles imposées à la Russie, citant le fait que le conflit a également affecté des millions de migrants en Ukraine, dont environ 4 000 Nigérians qui étudient actuellement dans des universités ukrainiennes.

Le NESG a exhorté le gouvernement à prendre certaines mesures clés pour atténuer l’impact de la crise sur l’économie nigériane, telles que:

  • Supprimer les contraintes à la productivité agricole pour améliorer la sécurité alimentaire et soutenir le développement de la chaîne de valeur pour s’assurer que les produits primaires sont transformés localement avant d’être exportés.
  • La mise en œuvre de la loi sur l’industrie pétrolière de manière globale est essentielle pour attirer d’énormes investissements dans le secteur pétrolier et gazier du Nigeria.
  • Tirer parti des avantages de l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine (Zleca) et assurer un contrôle efficace des frontières, et
  • Supprimer les contrôles des capitaux et encourager l’afflux d’investissements stables, tels que les investissements directs étrangers.
Leave A Reply

Your email address will not be published.