Athlétisme: Favour Ofili saluée pour sa performance ineffable

0 41

La médaillée d’or olympique, Chioma Ajunwa, et le président de la Fédération d’athlétisme du Nigeria, Tonebok Okowa, ont tous deux applaudi la star nigériane de l’athlétisme, Favour Ofili, après avoir battu le record du 200 m au Tom Jones Memorial Classic 2022 en Floride ce vendredi.

Favour Ofili a couru en 21,96 secondes pour terminer à la première place de l’épreuve du 200 m, battant le record national de Blessing Okagbare de 22,04 secondes qui tenait depuis 2018.

Avec ce temps de 21,96 secondes, Ofili est devenue la deuxième femme de l’histoire de l’Afrique à passer sous la barre des 22 secondes sur 200 mètres, rejoignant ainsi la médaillée d’argent olympique nambienne Christine Mboma qui détient un record personnel de 21,78 secondes.

La jeune femme de 19 ans est également devenue la première Nigériane à courir sous la barre des 22 secondes dans une course de 200 mètres, ainsi que la première athlète universitaire à passer sous la barre des 22 secondes, battant le record de 22.02 établi par Kyra Jefferson de Floride lors des Championnats NCAA 2017.

Ajunwa, qui s’est réjoui de l’exploit d’Ofili, lui a également conseillé de ne pas relâcher ses efforts à l’entraînement, tout en appelant la Fédération à motiver l’athlète.

“Je l’ai félicitée pour son exploit, ce n’est pas facile et maintenant tout ce qu’elle doit faire est de rester cohérente avant les autres tournois qui l’attendent. Je sais que le ciel n’est que le point de départ pour elle après cet exploit et j’espère qu’elle pourra maintenir cette dynamique”, a déclaré Ajunwa.

“Les autorités en charge de l’athlétisme dans le pays devraient également les motiver, car cela contribue grandement à les rendre meilleurs. Elles doivent les motiver par des actions et pas seulement par des mots”, a ajouté l’ancienne star de l’athlétisme.

Le président de la Fédération, M. Okowa, a ajouté qu’il n’était pas surpris par les performances de la jeune femme en raison de son incroyable rythme de travail.

“Je suis très heureux de sa performance. Je lui ai parlé juste avant l’événement, mais je ne suis pas surpris car cette fille a travaillé très dur et a été très régulière. Je suis ravi pour elle et je sais qu’elle ne peut que s’améliorer”.

Leave A Reply

Your email address will not be published.