Tueries à Plateau : le Chef d’État ordonne l’arrestation d’auteurs de ces crimes

Propos recueillis par Timothy Choji, Abuja

0 138

Pendant que tous les détails émergent sur l’ampleur des attaques terroristes brutales dans les communautés de Kanam et de Wase dans l’État du Plateau, le président Muhammadu Buhari a qualifié les meurtres d’odieux, affirmant que les auteurs ne devraient pas être autorisés à échapper à la justice.

“Ils ne doivent pas être épargnés ou pardonnés”, a insisté le président avec fermeté.

Il a immédiatement ordonné aux forces de l’ordre de travailler énergiquement avec le gouvernement de l’État pour maîtriser la situation et prendre des mesures pour traduire rapidement les coupables en justice.

Suite à l’annonce de cette attaque horrible, le locataire d’Asorock a exprimé ses condoléances envers cet incident terroriste, déclarant qu’en priorité, la paix devait revenir à tout prix dans l’État et dans tout le pays.

“J’exhorte tous nos citoyens, le peuple de l’État du Plateau en particulier, à dénoncer les auteurs de tels incidents, leurs commanditaires et ceux qui encouragent ces criminels qui commettent ces actes ignobles de meurtre, afin que la loi suive son cours. Ils ne doivent pas être pardonnés”, a tancé le Chef de l’État.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.