Le Canada tenu en échec 2-2 face aux Super Falcons

0 113

Ifeoma Onumonu et Rasheedat Ajibade ont fait la fierté du Nigeria mardi lorsque les Super Falcons ont enregistré un impressionnant match nul 2-2 contre le pays hôte, le Canada, championne olympique en titre de football féminin, lors de leur deuxième match amical.

Le duo a suppléé l’absence d’Asisat Oshoala alors que les Super Falcons affrontaient le pays classé au sixième rang mondial dans ce match disputé au Starlight Stadium de Langford.

L’équipe nigériane a perdu le premier match amical 0-2 contre le Canada à Vancouver et visait une meilleure performance lors du deuxième match.

Les Super Falcons ont commencé la rencontre avec brio et ont ouvert le score à la cinquième minute lorsque Onumonu a converti un ballon avec une talonnade près du poteau de l’adversaire.

Les Super Falcons dirigés par Randy Waldrum ont conservé leur avantage d’un but jusqu’à la fin de la première mi-temps.

Le Canada a commencé la seconde période avec sérieux et une erreur de la capitaine des Super Falcons, Onome Ebi, a permis à l’équipe hôte d’égaliser.

L’attaquante canadienne Christine Sinclair a remarqué que la gardienne nigériane n’était pas sur sa ligne et a envoyé le ballon au fond des filets pour son 186e but international.

Le match n’est pas resté à égalité longtemps, puisque les Super Falcons ont pris l’avantage à la 53e minute, lorsque l’attaquante de l’Atletico Madrid, Ajibade, a trouvé le fond du filet pour les Super Falcons.

Menés d’un but devant leur public, les Canadiennes commencent à mettre la pression sur la défense des Super Falcons, obligeant Waldrum à effectuer quelques remplacements pour faire entrer des jambes fraîches.

Le Nigéria n’a pas pu conserver la possibilité d’une victoire à l’extérieur contre le Canada, l’égalisation de Shelina Zadorsky à la 87e minute a ramené les hôtes à égalité.

Les deux matchs contre le Canada ont constitué un test important pour les Super Falcons, qui continuent de se préparer pour la Coupe d’Afrique des Nations féminine de 2022, prévue au Maroc.

Le tournoi se déroulera du 2 au 23 juillet et servira également de qualifications africaines pour la Coupe du monde féminine de la FIFA 2023.

Les quatre meilleures équipes de la fiesta marocaine seront qualifiées pour la Coupe du monde en Australie et en Nouvelle-Zélande, et deux autres équipes se qualifieront pour les barrages inter-confédérations.

Leave A Reply

Your email address will not be published.