Les numéros de téléphone non liés au numéro d’identité restent interdits (NCC)

Propos recueillis par Na'ankwat Dariem, Abuja

0 129

La Commission nigériane des Communications (NCC) a fait valoir que les numéros de téléphone non liés à un numéro d’identité national (NIN) resteront interdits d’appel jusqu’à ce que les abonnés concernés obéissent à la directive.

Le porte-parole de la Commission, Dr. Ikechukwu Adinde, a déclaré que les consommateurs de télécommunications dont les cartes SIM (Subscriber Identity Module) ne peuvent plus passer d’appels et que les SIM concernées ne seront pas débloquées par les fournisseurs de services tant qu’elles ne seront pas liées aux numéros d’identification nationaux (NIN) des détenteurs de SIM.

A lire aussi : Le président nigérian ordonne la suspension des cartes SIM non enregistrées

Le gouvernement nigérian avait ordonné aux opérateurs de télécommunications d’interdire aux clients qui n’ont pas encore associé leur NIN à leur carte SIM d’effectuer des appels.

La directive a pris effet le 4 avril, après que les clients concernés aient été déconnectés des réseaux de communication.

Cette mesure, qui a touché de nombreux Nigérians, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement pour lutter contre l’insécurité dans le pays.

Après la dixième prolongation du délai depuis décembre 2020, plus de 72 millions de Nigérians ont été affectés et empêchés de passer des appels.

La NCC a également démystifié une fausse nouvelle prétendant que les abonnés peuvent déverrouiller leurs numéros de téléphone sans NIN.

Dr Adinde pense que l’information a été diffusée sur les médias sociaux et les sites Web ayant un lien Web viral et une page affichant le logo de la NCC.

“Le lien et le récit qui l’accompagne représentent une désinformation et une désinformation patentes certainement conçues pour tromper le grand public sur les cartes SIM qui sont interdites d’appels, en raison de la non-liaison avec le NIN à la date limite fixée.

“Le message viral trompeur affiche malicieusement le logo de la NCC et promet ostensiblement aux membres du public qu’en cliquant sur le lien Web et en suivant les instructions à cet égard, les abonnés dont les cartes SIM sont bloquées peuvent débloquer ces cartes SIM sur les réseaux mobiles sans un NIN valide”, a-t-il ajouté.

La Commission a maintenu sa conformité à la directive du gouvernement fédéral aux ORM de bloquer les cartes SIM non liées à un NIN à l’expiration du dernier délai communiqué pour l’exercice de liaison NIN-SIM.

“Tout d’abord, pour les abonnés qui n’ont pas enregistré leur NIN, ce qu’ils doivent faire est d’enregistrer leur carte SIM dans les centres accrédités à travers le pays, puis de relier le NIN à leurs cartes SIM par le biais des canaux fournis par leurs fournisseurs de services.

“Deuxièmement, pour les abonnés dont le NIN est enregistré, il suffit d’aller relier le NIN à leur carte SIM par le biais des canaux fournis par leurs fournisseurs de services.”

La NCC a également exhorté le grand public à ignorer les annonces de recrutement concernant des postes à pourvoir sur Twitter par des fraudeurs prétendant représenter la commission.

“En conséquence, l’annonce indiquant qu’il y a un recrutement en cours à la NCC, qui circule sur Twitter, et par polymédiation, peut avoir été diffusée sur d’autres réseaux de médias sociaux, est une escroquerie et doit être ignorée”, indique le communiqué.

Leave A Reply

Your email address will not be published.