Présidentielle 2023: le vice-président Osinbajo déclare sa candidature

Propos recueillis par Cyril Okonkwo, Abuja

0 128

Le vice-président du Nigeria, le professeur Yemi Osinbajo, a déclaré son intention de se présenter à l’élection présidentielle de 2023 dans le pays.

La déclaration du Prof. Osinbajo a été faite lundi matin dans un message vidéo enregistré diffusé sur les télévisions nationales.

Le vice-président a déclaré que la tutelle dont il a bénéficié au cours des sept dernières années en travaillant avec le président Muhammadu Buhari l’a doté de l’expérience nécessaire pour servir le Nigeria en tant que président.

“Je crois que la raison pour laquelle le Dieu tout-puissant m’a donné ces expériences, ces connaissances et ces opportunités est qu’elles doivent être mises au service de notre pays et de ses grands peuples. C’est pourquoi je déclare officiellement aujourd’hui, avec la plus grande humilité, mon intention de me présenter au poste de président de la République fédérale du Nigeria sur la plateforme de notre grand parti, le All Progressives Congress.

“Si, par la grâce de Dieu et la volonté du peuple, l’occasion m’est donnée, je crois que je terminerai ce que nous avons commencé, en transformant radicalement notre architecture de sécurité et de renseignement, en achevant la réforme de notre système judiciaire, en mettant l’accent sur la rémunération adéquate et le bien-être du personnel judiciaire, et en garantissant la justice pour tous et le respect de l’État de droit, en faisant progresser rapidement le développement de nos infrastructures, en particulier l’électricité, les routes, les chemins de fer et la connectivité à large bande, en fournissant un excellent environnement pour que les entreprises prospèrent, en faisant passer la révolution agricole au niveau suivant, en particulier dans la mécanisation et le développement de la chaîne de valeur de la ferme à la table ; s’assurer que le gouvernement, ses agences et ses régulateurs sont au service des entreprises ; créer une économie technologique qui fournira des emplois à des millions de jeunes Nigérians ; améliorer notre programme de développement social pour en faire un programme de protection sociale à part entière ; tenir la promesse de sortir cent millions de Nigérians de la pauvreté au cours de cette décennie ; faire en sorte que tous les Nigérians, hommes et femmes, aillent à l’école ; réformer notre système éducatif pour qu’il soit adapté aux défis de ce secteur ; assurer une couverture santé universelle pour tous ; et renforcer la capacité des États et des gouvernements locaux à remplir leurs mandats respectifs.

“Par-dessus tout, nos efforts seront axés sur la création d’emplois et d’opportunités pour nos jeunes.

“Je demande maintenant très solennellement et respectueusement le soutien de mes compatriotes nigérians partout dans ce pays et dans la diaspora, jeunes et vieux, hommes et femmes, dans le grand et passionnant voyage qui nous attend.

“Nous allons, en travaillant ensemble, établir par la grâce de Dieu, le Nigeria de nos rêves dans quelques années. Nous nous appuierons sur les fondations posées par nos prédécesseurs.

“Nous devrons avancer, avec beaucoup de rapidité, d’intentionnalité et de persévérance, vers la vision d’une nation prospère, stable et sûre.

“Je suis convaincu sans l’ombre d’un doute que nous avons la créativité, le courage, le talent et les ressources nécessaires pour devenir la première nation noire du monde. Faisons maintenant naître les attentes de grandeur conçues par les générations qui nous ont précédés.

“Construisons un Nigeria où l’homme de Nnewi considère l’homme de Gusau comme son frère, où la femme de Warri considère la femme de Jalingo comme sa sœur, où l’amour de notre nation brûle de la même manière dans le cœur des garçons et des filles de Gboko à Yenogoa. Où partout dans ce pays, chacun est chez soi, où nos diversités, nos tribus et nos croyances nous unissent au lieu de nous diviser.

“Que nos tribus deviennent une seule tribu, la tribu nigériane, où tous sont traités de manière équitable, juste et respectueuse, où tous ont un accès égal aux abondantes opportunités que Dieu a accordées à cette nation”.

Plusieurs voix se sont élevées pour demander au vice-président de déclarer son intention de se présenter à la présidence.

Dimanche soir, il a rencontré certains gouverneurs du All Progessives Congress, APC, dans sa résidence officielle, Akinola Aguda House, à la Villa présidentielle d’Abuja.

Son annonce lundi a mis fin aux spéculations sur ses projets pour l’année prochaine.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.