Un contrat à long terme s’avère nécessaire pour le nouvel entraîneur des Super Eagles (Eguavoen)

0 99

L’ancien conseiller technique/entraîneur intérimaire des Super Eagles, Augustine Eguavoen, a demandé un contrat à long terme pour celui qui sera le nouvel entraîneur de l’équipe nationale de football du Nigeria.

Eguavoen pense que la Fédération nigériane de football (NFF) doit réaliser ce fait pour s’assurer que le nouvel entraîneur fasse voler les Super Eagles en éclats.

“Je dirai simplement que toute personne qui arrive devrait bénéficier d’un contrat à long terme, tout comme un projet à long terme”, a révélé Eguavoen lors de la remise des certificats d’occupation des maisons aux membres de l’équipe victorieuse des Super Eagles qui a remporté la Coupe d’Afrique des Nations (AFCON) 1994 en Tunisie.

Le ministre des Travaux publics et du Logement, Babatunde Fashola (à droite), présente un certificat d’occupation à Augustine Eguavoen (à gauche), membre de l’équipe des Super Eagles qui a remporté la CAN 1994

Eguavoen a ajouté qu’il allait être difficile de mener l’équipe au succès sans disposer d’un long temps de préparation. Mais il a fait remarquer que le nouvel entraîneur devra toujours s’appuyer sur les joueurs actuels.

“Vous ne pouvez pas simplement lever une nouvelle équipe. Ce sera toujours difficile. Tout entraîneur qui arrive aujourd’hui travaillera encore avec 90 % des joueurs que nous avons actuellement”, a déclaré l’ancien joueur des Super Eagles.

Eguavoen, qui s’est excusé pour son incapacité à mener les Super Eagles à la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar, a souligné que l’équipe qu’il dirigeait était toujours bonne.

“Tout d’abord, je tiens à m’excuser pour notre incapacité à nous qualifier pour la Coupe du monde. C’est très douloureux que nous ne nous soyons pas qualifiés et je sais à quel point nous aimons le football dans ce pays”, a-t-il ajouté.

“Mais nous n’avons pas perdu le match. Nous avons seulement perdu le billet, et le fait qu’il s’agisse d’un billet pour la Coupe du monde rend la chose encore plus douloureuse.”

Selon lui, le fait que le manque de temps ne lui ait pas permis d’imposer sa philosophie du football à l’équipe est en partie responsable de l’échec à décrocher le billet pour la Coupe du monde.

Les Super Eagles du Nigéria

“Je pense que nous n’avons pas eu assez de temps. Si nous avions eu assez de temps pour intégrer de nouveaux joueurs et les voir dans des matchs amicaux et que l’entraîneur est capable d’établir son ADN, je pense que cela aurait été mieux. Mais nous devons aller de l’avant”, a ajouté l’entraîneur.

Eguavoen, qui a gardé son poste de directeur technique de la NFF, a intimé que toute l’attention devrait maintenant être portée sur la recherche d’un nouvel entraîneur qui assurerait la qualification pour la CAN 2023 en Côte d’Ivoire.

A lire aussi: Qatar 2022 : le gouvernement nigérian demande des explications à la NFF

Déjà, 46 pays, dont le Nigeria, se sont alignés pour participer à la phase de groupe des éliminatoires de la CAN 2023 qui débutera en juin.

Le comité exécutif de la NFF a mandaté mardi le sous-comité technique et de développement de la Fédération pour recommander “dans les cinq prochains jours” une nouvelle équipe d’entraîneurs pour les Super Eagles.

Leave A Reply

Your email address will not be published.