Nigeria : plus de 50.000 terroristes se rendent aux forces de l’ordre – QG

Propos recueillis par Martha Obi, Abuja

0 144

Le quartier général de la défense a annoncé qu’un total de 51 114 terroristes de Boko Haram et leurs familles se sont rendus aux troupes de l’opération Hadin Kai, soit 11 398 hommes, 15 381 femmes et 24 335 enfants dans l’État de Borno, au nord-est du Nigeria.

Le directeur des opérations médiatiques de la défense, le général de division Bernard Onyeuko, a fait cette révélation lors d’un briefing bihebdomadaire à Abuja.

Le général Onyeuko a indiqué que “la composante terrestre, avec le soutien de la composante aérienne, a mené des opérations offensives à différents endroits du théâtre, tels que : Ukuba/Camp Zairo, Sabil Huda, Ba Masaa, Wulgo, Marta,fulatari village, Uraha Crossing Point, Mbalala, Gamboru town of the State”.

Parmi les exploits des troupes figure notamment la capture du bastion des terroristes à Ukba/Camp Zairo dans la forêt de Sambisa, où ont été capturés des canons d’artillerie, des véhicules blindés de transport de troupes, des remorques et une importante cache d’armes et de munitions.

Selon lui, les troupes ont détruit des enclaves terroristes, capturé quelques terroristes et détruit l’usine de fabrication d’explosifs improvisés des terroristes.

En outre, les troupes ont également sauvé des civils kidnappés et arrêté les espions des terroristes et leurs fournisseurs de logistique.

Le général Onyeuko a déclaré : ” Après plusieurs jours de surveillance des activités des terroristes à Bukar Meiram et à 2 km au sud de Kollaram, la composante aérienne a procédé, au cours de la période considérée, à des interceptions aériennes qui ont permis de détruire d’importants stocks d’armes ISWAP dans leur dépôt.

Au total, au cours des deux dernières semaines, les troupes ont récupéré 1 char de combat, 5 canons d’artillerie, 2 GTS, 3 canons AA, 1 véhicule MRAP (Mine Resistance Ambush Protected), 3 camions-canons, 1 véhicule blindé de transport de troupes MOWAG, 2 tubes RPG, 3 roquettes RPG, 3 bombes RPG, 1 canon NSVT, 2 GPMG, 1 MG légère, 1 PKM, 3 ceintures GPMG, 4 ceintures de cartouches PKT, 600 cartouches 7. 62mm NATO, 16 fusils AK 47, 1 canon dane, 270 cartouches de 7.62mm, 1 véhicule Toyota Buffalo, 1 berline Golf, 4 motos, 6 magazines, 2 paires de camouflage, 2 drapeaux terroristes, 1 tricycle et 1 drone actif.

En outre, “les troupes ont neutralisé de nombreux terroristes, 22 espions terroristes, 11 terroristes, 3 fournisseurs de logistique et sauvé 30 civils, dont un terroriste de haut niveau, le commandant Sale Mustapha (Ibin Kathir), qui s’est rendu aux troupes à Bama”, a déclaré le général Onyeuko.

Il a précisé que le commandant terroriste était le Qaid de Garin Ba-Abba.

En conséquence, tous les terroristes qui se sont rendus ont été documentés et arrêtés ; les civils secourus et les objets récupérés ont été remis aux autorités compétentes pour la suite des opérations.

OPERATION THUNDER STRIKE
Le directeur a noté qu’au cours de la période considérée, les troupes ont enregistré quelques succès modestes, la composante aérienne ayant effectué des frappes aériennes après avoir reçu un rapport de renseignement crédible sur les mouvements de certains terroristes à moto en direction de la route Akilibu – Sarkin Pawa au village de Mangoro, entre Kaduna et l’État du Niger.

Le général Onyeuko a précisé que “la composante aérienne a intercepté et neutralisé de nombreux terroristes”.

En conséquence, 34 terroristes ont été éliminés, tandis que 14 armes fabriquées localement et 17 motos ont été récupérées.

Il a ajouté que “tous les objets récupérés ont été remis aux autorités compétentes pour qu’elles prennent les mesures nécessaires.

“De plus, une grande concentration de terroristes a été aperçue autour de Kusasu, après une surveillance aérienne délibérée et une interdiction aérienne, pas moins de 33 terroristes ont été neutralisés selon des témoins oculaires.”

L’OPERATION DELTA SAFE
Le général Onyeuko a également noté que les troupes de l’OPERATION DELTA SAFE ont continué à dominer la zone et ont mené des opérations de lutte contre le vol de pétrole brut et le bunkering illégal à différents endroits, dont Opuama Celestial, Lolomu Ruler dans la zone de gouvernement local de Warri North, les voies navigables d’Obodo dans la zone de gouvernement local de Warri South West des Etats du Delta et de Bayelsa.

En conséquence, les troupes ont découvert et détruit 30 sites de raffinage illégaux, 37 réservoirs, 31 fours, 12 grands bateaux en bois, 2 systèmes de refroidissement, 3 récepteurs, 3 fosses de stockage et 2 barils métalliques.

Au cours de la période considérée, les troupes ont récupéré 12 150 000 litres d’AGO raffiné illégal, 4 000 litres de pétrole brut volé, 3 camions-citernes, 3 véhicules, 73 tuyaux galvanisés, 2 motos, 1 bus, 1 voiture Toyota Camry, Mercedes Benz.

En outre, deux voleurs de câbles électriques associés à la vandalisation et au vol de câbles à haute tension ont été appréhendés. Tous les objets récupérés et les éléments criminels appréhendés ont été remis aux autorités compétentes pour la suite des opérations.

OPÉRATION SAFE HAVEN
Le général Onyeuko a déclaré que les troupes de l’OPERATION SAFE HAVEN ont organisé une journée culturelle en tant que mesure non cinétique pour promouvoir la tolérance entre les diverses cultures et coutumes des populations en vue d’une coexistence harmonieuse.

Selon lui, au cours de la célébration de la Journée culturelle de la paix et de l’unité qui s’est tenue dans la zone de gouvernement local de Sanga, dans l’État de Kaduna, et du premier tournoi de Gwash Ball de la paix et de l’unité qui s’est tenu à Jos, dans l’État du Plateau, le commandant de l’opération Safe Haven a appelé les jeunes des États du Plateau et de Kaduna à se distancer de tout acte susceptible de compromettre la paix collective et à prendre la tête des initiatives de développement de la société.

Il a noté que le président du gouvernement local de Sanga, les chefs traditionnels de Ninzo, Gwantu, le chef suprême du royaume d’Anaguta, le directeur des sports de l’État du Plateau et le chef de la communauté Igbo de l’État du Plateau étaient présents.

Les événements ont été marqués par la remise d’argent, de médailles et de trophées aux gagnants et aux participants.

OPÉRATION HADARIN DAJI
Le général Onyeuk a déclaré que les troupes sur le théâtre d’opération HARADIN DAJI ont continué à intensifier leurs offensives contre les bandits et autres éléments criminels dans leurs activités opérationnelles dans différents endroits des États de Zamfara et de Sokoto respectivement.

Par conséquent, au cours des semaines considérées, les troupes ont neutralisé 10 bandits, sauvé 5 civils, arrêté 7 bandits et récupéré 3 fusils AK 47, 7 chargeurs, 5 MC et 8 fusils dane.

Tous les civils secourus, les bandits appréhendés et les objets récupérés ont été remis aux autorités compétentes pour la suite des opérations.

OPÉRATION WHIRL STROKE
Le général Onyeuko a noté que les troupes de l’opération WHIRL STROKE ont poursuivi des attaques offensives soutenues contre les bandits et autres criminels afin de mettre un terme à leurs activités illégales, avec des patrouilles opérationnelles et des opérations de nettoyage dans divers endroits des États de Benue et de Nasarawa.

Par la suite, les troupes ont récupéré, au cours de la semaine considérée, 3 fusils dane, 10 téléphones portables, 2 pistolets de fabrication locale, 2 grenades fumigènes, 65 cartouches de munitions de 7,62 mm, 5 motos, 1 chargeur d’AK 47 et 5 coutelas.

Le Général Onyeuk a déclaré que “les troupes ont également neutralisé 3 bandits et appréhendé 9 bandits. Tous les objets récupérés ainsi que les bandits appréhendés ont été remis aux autorités compétentes pour qu’elles prennent les mesures nécessaires”.

Pendant ce temps, le haut commandement militaire a assuré les Nigérians de la détermination des forces armées du Nigeria, de la police nigériane et des autres agences de sécurité à faire face à tous les terroristes et autres éléments criminels dans le pays.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.