Le Sénat adopte un projet de loi visant à remettre en vigueur la Commission des Écoles supérieures de l’enseignement

Propos recueillis par Edwin Akwueh, Abuja

0 58

Le Sénat nigérian a adopté mardi un projet de loi visant à abroger et à remettre en vigueur la loi de 1989 sur la Commission des Écoles supérieures de l’enseignement

Il a également adopté un projet de loi visant à établir le Federal Polytechnic Orozo, dans le territoire de la capitale fédérale du Nigeria, Abuja.

Les projets de loi ont été adoptés après l’examen de deux rapports distincts par le Comité des institutions tertiaires et du TETfund.

La sénatrice Nora Ladi Daddut, dans une présentation au nom du président du comité, Ahmad Babba Kaita, a déclaré que le projet de loi sur la Commission nationale des collèges d’enseignement, entre autres, vise à donner à la commission le pouvoir d’attirer du personnel hautement qualifié des collèges d’enseignement fédéraux.

Elle a ajouté que le projet de loi vise également à faire de 65 ans l’âge officiel de la retraite, ainsi qu’à donner à la commission le pouvoir de nommer, de détacher ou de transférer un employé d’autres collèges ou de nommer un nouvel agent pour suppléer le secrétaire exécutif de la commission.

Elle a expliqué en outre que lorsqu’il sera adopté et sanctionné par la loi, la Commission sera habilitée à déterminer la durée du mandat et les rémunérations du Secrétaire exécutif adjoint de la Commission en consultation avec le Ministre de l’éducation et/ou tout autre Ministre responsable.

Concernant le projet de loi visant à établir le Federal Polytechnic Orozo, le sénateur Daduut a déclaré que l’institution, une fois établie, développerait et offrirait des programmes académiques et professionnels à temps plein dans les domaines de la technologie, des sciences appliquées, de la gestion et de l’administration, menant à l’obtention d’un Higher National Diploma, d’un Ordinary National Diploma et d’autres certifications.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.