La coalition de recherche sur COVID-19 au Nigeria organise son premier colloque de recherche

Faits rapportés par Gloria Essien, Abuja

0 247

La coalition nigériane de recherche sur le COVID-19 (NCRC), créée par le Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC) et le ministère fédéral de la santé, en collaboration avec l’Institut nigérian de recherche médicale (NIMR) et les principales parties prenantes, afin de générer des données de recherche permettant de mieux comprendre le COVID-19 et de soutenir la réponse du Nigeria à l’épidémie actuelle, a organisé un colloque pour discuter de la voie à suivre par la coalition.

La coordinatrice nationale du NCRC, Dr Chinwe Ochu, a révélé devant les médias que la coalition a généré des recherches qui ont eu un impact sur la vie des Nigérians.

Elle a également noté que le NCRC a été créé pour identifier les ressources humaines et matérielles pour la mise en œuvre du programme national et pour mettre en œuvre le programme de recherche pour COVID-19 en tant qu’entité multisectorielle.

“Nous avons été en mesure d’atteindre certains de ces objectifs et nous nous efforçons toujours de nous renforcer pour les atteindre tous. Le caractère unique de la coalition de recherche COVID-19 du Nigeria repose sur le fait qu’elle utilise un modèle que nous appelons le modèle de la quadruple hélice”. a intimé Dr Ochu.

Elle a ajouté que la coalition a travaillé avec les priorités nationales nigérianes pour élaborer un programme de recherche.

Elle a également précisé que le manque de fonds pour la recherche, l’insuffisance de ressources humaines formées, l’inadéquation des infrastructures de recherche, les protocoles de recherche indigènes limités sont quelques-uns des principaux défis auxquels la coalition est confrontée.

Selon un membre de la coalition, le professeur Ehimario Igumbor, le CNR a mené plus de deux cents recherches d’impact jusqu’à présent.

“Deux ans après, nous continuons à aller de l’avant en discutant des recherches pertinentes sur le COVID-19 qui pourraient éclairer les réponses. Aujourd’hui, nous organisons un colloque pour marquer les deux ans d’émergence du CNR. Une coalition d’objectifs, une coalition qui cherche vraiment à guider et à assurer une bonne gestion de toutes les recherches sur le COVID-19 dans le pays”.

Il a également indiqué que la coalition continuerait à travailler pour pérenniser ses succès.

De son côté, un autre membre du NCRC et secrétaire exécutif du Tertiary Education Trust Fund, le professeur Elias Bogoro, a souligné que 5 milliards de dollars sont nécessaires pour financer la recherche dans le secteur de la santé au Nigeria.

Il a également réitéré que l’écart peut être comblé si les pays africains respectent l’engagement d’un pour cent du PIB.

“Pour la recherche et le développement, il y a une interface entre le gouvernement, le secteur privé et le monde universitaire, et nous nous concentrons réellement sur les habitants. Jusqu’à présent, nous avons concentré le financement de la recherche et du développement uniquement sur le secteur de l’enseignement supérieur, mais pour la première fois, nous avons réuni cinq institutions qui ont une activité réelle en termes de développement de vaccins dans le pays, en utilisant le modèle de Covid-19. Nous avons des institutions comme le NEMA, l’Institut national de recherche (NDRI), l’Université Usman Damfodio de Sokoto, l’Université de Jos et le NIPRD, entre autres, car nous nous intéressons aux réactifs nécessaires pour qu’ils puissent être produits localement. Nous examinons actuellement le NIPRD qui sera utilisé pour la protection vaccinale, le TETFund a injecté 450 millions de dollars pour soutenir ce processus et l’objectif ultime est de proposer un vaccin candidat pour le Covid-19 dans les 18 prochains mois”. a martelé le professeur Bogoro.

La coalition de recherche, présidée par le professeur Tunde Salako, compte plus de 50 institutions membres et fournit une plateforme nationale pour la coordination de la recherche sur le COVID-19 au Nigeria.

Des communications ont été présentées par divers intervenants locaux et internationaux.

Le thème du colloque est “Deux ans après : Gains, pertes et leçons sur la recherche COVID-19 au Nigeria”.

Leave A Reply

Your email address will not be published.