9,9 milliards de dollars investis par l’AFC dans l’agriculture et les infrastructures en Afrique

0 39

Le Nigeria et 34 autres pays africains ont bénéficié de 9,9 milliards de dollars d’investissements de la Société financière africaine (AFC) dans l’agriculture et le développement des infrastructures.

Selon l’organisation, l’investissement de 9,9 milliards de dollars vise à développer le secteur agricole africain en tirant parti des terres fertiles du continent pour nourrir le monde, augmentant ainsi la base de revenus des pays africains, dont le Nigeria.

Elle a également indiqué que son investissement dans les infrastructures visait à contrôler les effets négatifs du changement climatique sur le continent.

S’exprimant lors de l’événement du 15e anniversaire de la société le week-end dernier, la présidente-directrice générale de l’AFC, Samaila Zubairu, a noté que la société, dans son rapport financier 2021, avait enregistré des performances impressionnantes, grâce à des investissements à fort impact et à son solide profil de crédit.

“Cette année a été marquée par de solides progrès dans la réalisation de nos objectifs fondamentaux, à savoir créer de la valeur aux économies africaines grâce à des infrastructures instrumentales favorisant la croissance et la création d’emplois.”

“Nous avons prouvé au cours de nos 15 ans d’histoire que nous pouvons établir avec succès un palmarès d’investissements dans les infrastructures en Afrique, et il n’y a jamais eu de meilleur moment pour le faire”.

“Notre nouvelle identité renforce notre rôle en œuvrant pour faire progresser le rôle instrumental de l’Afrique en tant que moteur de la croissance mondiale. En investissant dans les infrastructures, nous nous engageons à aider le continent à se positionner pour mieux réussir dans un monde de plus en plus complexe et en crise”, a révélé M. Zubairu.

De son côté, le gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (CBN), Godwin Emefiele, a renchéri que l’Afrique avait de la chance que l’AFC soit née au Nigeria.

“Ce que le Nigeria a essayé de faire, c’est de dire que parce que nous sommes la plus grande économie d’Afrique, parce que nous sommes le pays le plus peuplé d’Afrique, que nous, en tant que Nigeria, devons jouer un rôle de premier plan dans la mise en place d’une institution de financement du développement qui aidera vraiment à financer des projets, notamment des projets d’infrastructure en Afrique et en particulier, au Nigeria.”

Le gouverneur de l’État d’Anambra, Charles Soludo, qui est un ancien gouverneur de la CBN, a précisé : “L’AFC a été créée pour changer la donne en ce qui concerne son rôle de catalyseur pour faire avancer l’Afrique. Il s’agit d’une institution, d’une institution majeure, d’une institution panafricaine à laquelle le secteur privé a participé, le secteur public a participé et le capital purement africain, en termes de propriété, a été créé pour être, et c’était du capital africain à cent pour cent.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.