Les avantages du e-Naira du Nigeria comme moyen d’échange

Article de Elizabeth Christopher, Abuja

0 43

La monnaie numérique, qui est une monnaie légale électronique, devient aujourd’hui de plus en plus populaire et acceptable en tant que moyen d’échange, tout comme les pièces et les billets de banque conventionnels, dans les transactions commerciales à travers le monde. Elle est acceptée par de nombreux pays comme monnaie légitime pour l’achat et la vente.

Aujourd’hui, le Nigeria a rejoint la ligue des nations utilisant la monnaie électronique. Le pays est en effet l’un des principaux pays au monde où l’adoption de la crypto-monnaie représente environ 32 % des utilisateurs. De nombreuses personnes profitent des opportunités qu’offrent les crypto-monnaies.

La quête d’opportunités d’investissement face au chômage et à la pauvreté pousse les jeunes à adopter les crypto-monnaies, malgré le statut juridique ambigu des actifs numériques au Nigeria.

Mais un fait inquiétant est que le Nigeria n’a pas le cadre juridique approprié qui régit les crypto-monnaies. La Banque centrale du Nigeria (CBN), en février 2021, a interdit l’usage du bitcoin ainsi que d’autres actifs numériques dans le pays, elle a ordonné à toutes les institutions financières de cesser de faciliter les transactions de crypto-monnaies et de renoncer à effectuer des transactions avec des entités engagées dans la crypto-monnaie.

L’action de la banque centrale n’a pas encore donné de résultats positifs. Par exemple, l’interdiction n’a pas empêché la pénétration de la crypto-monnaie au Nigeria, car le pays est classé troisième nation avec une plus grande pénétration dans le monde, ayant une monnaie en plein essor et florissante.

Pour assainir le système financier et offrir une alternative aux acteurs de l’espace numérique, la Banque centrale du Nigeria a lancé l’e-naira en octobre 2021 dans l’espoir de réduire les coûts de transaction et de stimuler la participation au système financier. Le lancement de l’e-naira est censé augmenter le produit intérieur brut (PIB) du Nigeria de vingt-neuf milliards de dollars au cours des dix prochaines années.

Comme les pièces ou les billets de banque, l’e-naira est une responsabilité de la CBN, utilisant la même technologie de chaîne de blocs que le Bitcoin ou l’Ethereum et comme eux, l’e-naira est stockée dans des portefeuilles numériques et peut être utilisée pour les transactions de paiement. Elle peut également être transférée numériquement et pratiquement sans frais à toute personne dans le monde disposant d’un portefeuille e-Naira.

Contrairement aux crypto-monnaies, l’e-Naira est soumise à des contrôles stricts des droits d’accès par la Banque centrale et tire sa valeur de la naira physique à laquelle elle est rattachée au même taux d’échange d’une naira pour une e-naira.

Depuis le lancement d’e-naira, il a reçu environ trois millions de visites quotidiennes en 2021 avec plus de trente-trois banques intégrées sur la plate-forme avec environ deux mille clients à bord jusqu’à présent.

La Banque centrale du Nigeria affirme que sa monnaie numérique, l’e-Naira, devrait réduire les coûts de transfert de fonds, en permettant aux Nigérians de la diaspora de transférer plus facilement des fonds au Nigeria en obtenant des e-Naira auprès d’opérateurs internationaux de transfert de fonds et en les transférant gratuitement à des destinataires au Nigeria par des transferts de porte-monnaie à porte-monnaie.

Il est également conçu pour accroître l’inclusion financière et faciliter une mise en œuvre plus directe et efficace des programmes de transferts sociaux.

Depuis son lancement il y a environ trois mois, les Nigérians ont continué à adopter progressivement l’e-Naira comme moyen d’échange rapide et fiable.

Compte tenu de la taille et de la complexité de l’économie nigériane, l’e-Naira a suscité un intérêt considérable de la part du monde extérieur, ce qui a obligé la CBN, le système de règlement interbancaire nigérian et les banques de dépôt à commencer à simplifier le processus d’arrivée de nouveaux utilisateurs et d’activation du portefeuille électronique.

Cela peut être dû à une discordance entre le numéro de vérification de la banque, les enregistrements d’inscription et l’identification personnelle des utilisateurs.

L’e-Naira est sûr et fiable du fait qu’il utilise des technologies cryptographiques cryptées avec deux facteurs d’authentification.

Le Nigeria est sur la bonne voie en s’alignant sur l’économie numérique de l’avenir.

La monnaie électronique est la voie à suivre si le Nigéria doit rejoindre la ligue des nations prêtes à progresser dans le centre technologique de la transformation socio-économique de l’économie mondiale.

Article de Elizabeth Christopher

Traduction faite par Murtada Nanzif Adékounlé

Leave A Reply

Your email address will not be published.