L’armée nigériane conclure sa compétition annuelle de la 82e Division à Calabar

0 22

La 82ème division de l’armée nigériane a terminé sa compétition inter-brigade 2022 pour les caporaux et les grades inférieurs qui s’est tenue à Calabar, la capitale de l’Etat de Cross River, dans le sud du Nigeria.

Les soldats participant à la compétition provenaient de la garnison de la 82e division et de la 44e brigade du génie de l’État d’Enugu, de la 34e brigade d’artillerie d’Owerri, dans l’État d’Imo, de la 14e brigade d’Ohafia, dans l’État d’Abia, et de la 13e brigade de Calabar.

Selon un communiqué signé par l’officier des relations publiques de la 13 Brigade, le Capitaine Dorcas Aluko, la compétition s’est déroulée sur 5 jours, avec des exercices tels que l’entraînement, le maniement des armes, le tir de nuit et de jour, la natation de combat, la traversée d’obstacles, la course de fond et la lecture de cartes ainsi que la navigation.

La déclaration indique également qu’à la fin de la compétition, la 13ème Brigade a remporté la première place avec six trophées ; la 14ème Brigade Ohafia a remporté la deuxième place, tandis que la 44ème Brigade du Génie s’est classée troisième et la 82ème Division de la Garnison ainsi que la 34ème Brigade d’Artillerie ont obtenu respectivement les quatrième et cinquième places.

Aluko a indiqué que la compétition “avait pour but d’améliorer le leadership et l’organisation de l’esprit d’équipe parmi les caporaux et les sous-officiers de la 82e division, afin de les préparer à des responsabilités plus exigeantes”.

L’armée nigériane professionnelle

Le communiqué indique également que l’invité d’honneur, le Major Général Taoreed Lagbaja, qui est l’officier général commandant la 82ème division, a félicité les soldats pour la “passion, l’opiniâtreté, la dextérité, les compétences et le professionnalisme” dont ils ont fait preuve pendant les exercices.

Il a exhorté les soldats à poursuivre l’entraînement, qui est une partie importante de l’armée nigériane, assurant que “la division continuera à poursuivre l’entraînement afin de se perfectionner sur les tactiques, techniques et procédures actuelles en vue de réaliser la vision du chef d’état-major de l’armée de ‘l’armée nigériane professionnelle prête à accomplir les missions assignées dans un environnement commun pour la défense du Nigeria,”.

Dans une remarque, le commandant de la 13e brigade de l’armée nigériane, le brigadier général Everest Okoro, a noté que les participants ont rivalisé de vigueur et d’habileté dans ce qu’il a décrit comme “une série d’activités militaires et de combat, tout en montrant un niveau de préparation appréciable”.

Le général de brigade Okoro a félicité le GOC et l’équipe d’arbitres pour la réussite de l’exercice et le choix de Calabar pour la compétition.

Des représentants de la marine nigériane, de la police nigériane et des agences paramilitaires de l’État de Cross River ont assisté à l’événement.

Leave A Reply

Your email address will not be published.