“Nous n’avons rien à cacher”, précise le patron de la NNPC.

0 45

La compagnie nationale du pétrole récemment baptisé Nigerian National Petroleum Corporation Limited (NNPC) a déclaré sans ambages qu’elle n’avait rien à cacher, suite à une convocation devant la commission des comptes publics de la Chambre des représentants du Nigeria.

Le directeur général de la NNPC, Mallam Mele Kolo Kyari, a fait cette déclaration mardi à Abuja.

La commission des comptes publics du parlement a révélé que la société devait présenter devant elle les dirigeants de ses 17 filiales mises en cause par le rapport de l’auditeur général de la Fédération sur des infractions financières présumées entre 2014 et 2019.

S’exprimant lors de la reprise de l’audience d’investigation sur le rapport du vérificateur général, le président de la commission des comptes publics du parlement, Rep. Oluwole Oke, a précisé que l’action de la NNPC, qui protège ses filiales, revient à cacher quelque chose aux Nigérians.

“Nous n’avons rien à cacher, Monsieur le Président.

“Nous reconnaissons que cette société appartient à plus de 200 millions de Nigérians en tant qu’actionnaires, nous avons donc été responsables et transparents et nous continuerons à l’être”, a noté le directeur général du groupe NNPC.

“Aucune compagnie pétrolière nationale dans le monde n’est aussi transparente que nous.

“Nous nous conformerons aux exigences de la commission de la Chambre des représentants”, a réaffirmé le patron de la NNPC.

Leave A Reply

Your email address will not be published.