Le Nigeria consacre 2,05 milliards de dollars au service de la dette intérieure en 2021 – DMO

0 45

Le Nigeria a dépensé une somme de 2,05 trillions de nairas pour le service de sa dette intérieure en 2021, soit une augmentation de 10,8 % par rapport aux 1,85 trillions de nairas de l’année précédente.

C’est ce qui ressort du rapport sur le service de la dette du Nigeria, publié par le Bureau de gestion de la dette (DMO).

Un examen plus approfondi des données a montré qu’une somme de 1,66 trillion N a été payée en tant qu’intérêt sur les obligations du gouvernement fédéral, ce qui représente 80,8 % du montant total encouru pour le service de la dette intérieure. Le montant consacré au service de la dette intérieure en 2021 est le plus élevé jamais enregistré.

Pendant ce temps, le profil de la dette intérieure du Nigeria a augmenté de 3,49 trillions de nairas au cours de la période examinée, pour atteindre 23,7 trillions de nairas en décembre 2021, contre 20,21 trillions de nairas l’année précédente. La dette intérieure a représenté 59,9 % du profil de la dette totale du Nigeria, tandis que la dette extérieure représente 41,1 % du total.

L’augmentation du profil de la dette du pays est attribuée au déficit budgétaire de 5,6 trillions N pour l’année d’examen par le gouvernement fédéral. Rappelons que le gouvernement fédéral a signé un budget de 13,59 trillions de N pour 2021, qui nécessitait une somme de 5,6 trillions de Naira pour financer le déficit budgétaire.

Le déficit budgétaire de l’année a nécessité 2,34 trillions de nouveaux prêts provenant de sources nationales et étrangères, 709,69 milliards de prélèvements de prêts multilatéraux/bilatéraux et 205,15 milliards de recettes de privatisation.

Un coup d’œil rapide sur la ventilation du service de la dette intérieure du Nigeria montre qu’une somme de 81,81 milliards de Naira a été engagée au titre des charges pour les bons du Trésor nigérians, ce qui représente 4 % du montant total. Dans le même ordre d’idées, une somme de 219,41 milliards de nairas a été remboursée au titre du principal des billets à ordre, tandis que 25 milliards de nairas ont été payés pour les bons du Trésor.

Leave A Reply

Your email address will not be published.