Le Ghana annonce la réouverture de ses frontières terrestres et maritimes

0 41

Le Ghana a annoncé la réouverture lundi de ses frontières terrestres et maritimes, fermées depuis deux ans à cause du Covid-19

Le port du masque dans les lieux publics n’est plus obligatoire, a également annoncé le président Nana Akufo-Addo au cours d’un discours diffusé dimanche soir à la télévision.

Outre la réouverture des frontières terrestres et maritimes, le président a également supprimé l’obligation de porter un masque et rétabli l’interdiction des rassemblements de masse lors d’événements dans des bâtiments religieux, des cinémas et d’autres lieux, pour autant que les participants puissent prouver qu’ils sont parfaitement vaccinés.

“Ces deux dernières années ont été difficiles pour chacun d’entre nous, et nous voyons enfin la lumière au bout de ce très long tunnel“, a déclaré le président.

“J’en appelle à la responsabilité de chacun, de continuer à nous protéger”, a-t-il ajouté.

La réouverture des frontières était attendue par de très nombreux Ghanéens, qui dépendent du commerce transfrontalier avec le Togo, la Côte d’Ivoire et le Burkina-Faso.

“Cela a été très difficile pour moi”, raconte à l’AFP Beatrice Konadu, une commerçante qui vend chez ses voisins togolais et burkinabé des cosmétiques et des chaussures.

L’annonce du président est une excellente nouvelle, mais elle était attendue depuis bien longtemps, ajoute la commerçante.

Avec 16 % de la population ghanéenne entièrement vaccinée contre le coronavirus, M. Akufo-Addo a reconnu qu’il n’avait pas atteint son “objectif de couverture nationale“, même s’il a souligné que des niveaux “raisonnables” avaient été atteints dans les “points chauds” tels que les zones urbaines d’Accra et de Kumasi.

Les autorités s’inquiètent également des conséquences de l’invasion russe en Ukraine sur l’économie mondiale et ses répercussions au Ghana. Depuis plusieurs mois, les Ghanéens manifestent dans la rue dénoncer leurs difficultés économiques, notamment le coût de la vie toujours plus cher.

Avec AFP

Leave A Reply

Your email address will not be published.