Morsure de serpent : les victimes inondent les hôpitaux; le coût de remède antivenimeux s’envole

0 46

Au Nigéria, les cas de morsures de serpent ont considérablement augmenté dans tout le pays et les victimes affluent dans les centres de traitement.

La chaleur accablante oblige les reptiles à sortir de leurs trous pour se réfugier dans les buissons, les fermes, les routes et les habitations des gens à la recherche d’air frais.

Selon le rapport, les États les plus touchés sont Gombe, Plateau, Borno, Benue, Taraba, Nasarawa et Bauchi, les victimes étant principalement des éleveurs, des agriculteurs et des habitants des zones rurales.

Les correspondants de presse, qui ont visité certains centres de traitement des serpents, ont constaté que la plupart des patients étaient à même le sol, les médecins se plaignant que les installations étaient débordées.

La situation des victimes semble avoir été aggravée par la forte augmentation du coût du venin anti-serpent (ASV), habituellement importé, suite au coût élevé des devises étrangères.

Au Snakebites Treatment and Research Centre, à Kaltungo dans l’État de Gombe, Dr Sulaiman Mohammed, médecin principal, a déclaré qu’environ 300 patients avaient été admis de janvier à ce jour. Il a attribué la forte augmentation du nombre de cas au temps chaud.

D’après lui, 69 personnes ont été admis en janvier et 79 en février. Plus de 135 ont été admis en mars et les chiffres augmentent de jour en jour.

Leave A Reply

Your email address will not be published.