Les dirigeants de la mouvance politique exhortés à suivre la feuille de route du Président Buhari

0 38

Le directeur général de la Voix du Nigeria (VON), Osita Okechukwu, appelle le nouveau comité de travail national (NWC) du sénateur Abdullahi Adamu de la mouvance politique (APC) à suivre la feuille de route du président Muhammadu Buhari.

M. Okechukwu a lancé cet appel dimanche alors qu’il s’adressait aux journalistes à l’Eagle Square d’Abuja sur les résultats de la convention de l’APC qui vient de se terminer.

LA FEUILLE DE ROUTE DU PRÉSIDENT POUR LES PRIMAIRES DU PARTI

Tout en félicitant le nouveau président national et les membres du NWC, il a exhorté la nouvelle direction de l’APC à suivre avec diligence la feuille de route du président Buhari lors des prochaines primaires du parti.

Selon lui, les éléments essentiels de la feuille de route du président sont l’adhésion à la doctrine de la démocratie interne et l’égalité des chances, garantissant que les plus offrants ne détourneront pas les prochaines primaires du parti.

Le DG a admis que les sacs d’argent étaient apparemment inévitables dans la politique du Nigeria, mais a reconnu la possibilité de mener des primaires de parti libres, équitables et transparentes.

Il a ajouté : “Je fonde ma confiance sur la prémisse que le sénateur Adamu et son équipe suivront la feuille de route de M. le Président, car il (Adamu) a dirigé le Comité de réconciliation et certains membres comme le Secrétaire national d’organisation sont avec lui. Par conséquent, avec le rapport, il sera plus facile pour le NWC de naviguer.”

M. Okechukwu a également conseillé au Comité d’examiner les rapports de réconciliation en vue d’obtenir de meilleurs résultats lors des prochaines primaires du parti. “Pour moi, le NWC devrait d’abord se pencher sur les recommandations du rapport du Comité de réconciliation afin d’instaurer la confiance et de garantir une paix véritable au lieu de la paix du cimetière dans de nombreux États avant de se lancer dans les primaires.”

M. Okechukwu a réfuté les affirmations selon lesquelles il n’y avait pas de temps à perdre avec la réconciliation, la décrivant comme indispensable à l’actualisation de la feuille de route de M. le Président.

“Tout ce que le NWC doit faire, c’est de mettre en place de nombreux panels électoraux primaires, au moins trois par État pour la Chambre d’assemblée de l’État, le Sénat et la Chambre fédérale des représentants, le poste de gouverneur et le poste de président.”

Il a proposé “qu’il y en ait autant que possible, car les regrouper ralentirait le processus et laisserait la place aux sacs d’argent pour détourner le processus.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.