L’école polytechnique lance la plantation de 1 500 arbres à Lafia

0 48

Isa Mustapha Agwai Polytechnic (IMAP) Lafia, dans l’Etat de Nasarawa, a inauguré un projet de plantation de 1 500 arbres visant à atténuer les impacts du changement climatique et d’autres défis environnementaux dans l’institution.

Dr Justina Kotso, recteur de l’IMAP, a inauguré le projet le samedi 26 mars 2022 à Lafia, la capitale de l’Etat, et a déclaré que le projet était une approche calculée pour protéger l’environnement de l’école de la dégradation.

Dr Kotso, qui a expliqué que chaque membre du personnel de l’école polytechnique avait été chargé de planter et d’entretenir un arbre, a noté que les 1 500 arbres devaient être plantés au cours de la première phase du projet, avant que les pluies ne s’installent complètement.

“Depuis la création de l’école polytechnique il y a plus de 20 ans, aucun plan physique n’a été mis en place pour sécuriser l’école, ce qui l’a exposée à des risques environnementaux tels que l’érosion, les inondations et la désertification.”

“Le programme qui est étiqueté : “Green IMAP 2022 Tree Planting Project”, est une approche délibérée pour sauver et sécuriser l’école de la dégradation environnementale par la plantation massive d’arbres”, a-t-elle précisé.

S’exprimant également, Mohammed Yahaya, directeur général du Conseil de développement urbain de Nasarawa (NUDB), a révélé que le gouvernement de l’État avait mis en place un plan d’action durable visant à atténuer les impacts du changement climatique et d’autres défis environnementaux dans l’État.

Yahaya a annoncé que l’État, comme toutes les autres régions du pays, était confronté à des défis environnementaux dus au changement climatique constant caractérisé par l’augmentation du niveau de température, des précipitations variables, des inondations et des sécheresses.

Yahaya, représenté par le chef du département d’urbanisme de l’institution, Malam Suleiman Alkasim, a indiqué que le gouvernement de l’État travaillait sur un modèle pour s’assurer que les organisations et les établissements d’enseignement fassent de la plantation d’arbres une politique.

“Compte tenu de l’importance des arbres pour l’existence humaine, le gouvernement de l’État travaille sur un modèle pour mandater les organisations, les agences et les établissements d’enseignement à faire de la plantation d’arbres une politique dans leur programme d’action”, a-t-il conclu.

Leave A Reply

Your email address will not be published.