Take a fresh look at your lifestyle.
indepebdence

Lutte contre COVID-19: le Nigeria lance la campagne de vaccination de masse

Précisions avec Rahila Lassa

27

Le gouvernement nigérian a lancé une campagne nationale visant à intensifier la vaccination contre le COVID-19 dans le pays.

Le président du comité directeur présidentiel sur le COVID-19, Boss Mustapha, qui a lancé la campagne à Abuja, a rappellé que la campagne visait à augmenter la couverture à au moins 50% de la population cible éligible d’ici le 31 janvier 2022.

“Cette campagne fait suite aux premier et deuxième cycles de vaccination qui se sont concentrés sur les dirigeants stratégiques, les travailleurs médicaux de première ligne et les autres citoyens éligibles.

“Vous vous souviendrez que la réponse nationale à la pandémie de COVID-19 a commencé au début du mois de mars 2020, peu après l’enregistrement du cas index. Grâce à l’effort concerté des chercheurs, l’humanité a rapidement fait progresser la réponse mondiale à la découverte et au déploiement de vaccins pour contrôler un virus qui avait muté en variantes mortelles et causé cumulativement plus de cinq millions de décès selon les statistiques publiées par l’Organisation mondiale de la santé.

“Le gouvernement fédéral, dans le cadre de ses devoirs et de son engagement envers le bien-être et la sécurité des Nigérians, n’a ménagé aucun effort pour accéder aux vaccins qui ont été déployés de manière stratégique afin de minimiser l’impact du virus sur toutes les facettes de notre vie nationale”. Il a ajouté

Il a affirmé qu’en plus des vaccins donnés au pays, d’énormes ressources ont été engagées pour garantir que les citoyens aient accès à des vaccins efficaces et sûrs.

“Malgré ces niveaux inégalés d’engagements et les résultats enregistrés, dans la première et la deuxième phase de la campagne de vaccination COVID-19, je dois informer les Nigérians que nous sommes loin d’atteindre l’objectif national de vacciner 70% de notre population cible éligible pour faire avancer le Nigeria vers l’atteinte de l’immunité de groupe d’ici 2022”.

” Il est important de mentionner que grâce à cette initiative de CAMPAGNE DE VACCINATION DE MASSE, des dispositions ont été prises pour faciliter tous les goulets d’étranglement connus en matière d’accès, car le NPHCDA a élargi les sites de vaccination. Ces sites comprennent (i) des établissements de santé publics, (ii) des établissements de santé privés, (iii) des postes de vaccination mobiles et (iv) des sites de vaccination de masse tels que : Les écoles, les marchés, les centres commerciaux, les centres de loisirs, les parcs automobiles, les lieux de culte et d’autres lieux publics qui attirent un trafic humain important.”

Il a en outre assuré aux Nigérians que l’Agence nationale de développement des soins de santé primaires a également pris des mesures strictes pour empêcher toute compromission du processus tout au long de la chaîne de valeur.

“Cette vaccination est gratuite car le gouvernement reste conscient de sa responsabilité de préserver la santé de notre peuple”, a insisté M. Mustapha.

De même, le président de la PSC a rappelé aux employés du gouvernement fédéral que le 1er décembre 2021 reste la date limite pour tous les employés de montrer la preuve qu’ils ont été vaccinés ou un résultat négatif au test PCR effectué 72 heures avant d’être autorisés à entrer dans leurs bureaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.