Take a fresh look at your lifestyle.

Vers l’initiation de programmes pour les jeunes Nigérians

112

Le Vice-président du Nigeria Yemi Osinbajo et le Fonds international des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) vont inaugurer un programme d’intervention pour les jeunes Nigérians.

Baptisée Generation Unlimited (GenU), cette collaboration entre le gouvernement nigérian et l’UNICEF sera inaugurée le 26 juillet prochain.

Elle vise à soutenir de toute urgence l’éducation, la formation et les opportunités d’emploi pour les jeunes, âgés de 10 à 24 ans, à une échelle sans précédent.

Un partenariat multisectoriel mondial
Cette collaboration est un partenariat multisectoriel mondial qui a été initialement lancé en septembre 2018, en collaboration avec plus de 200 partenaires.

Le rapport indique : “Elle a atteint, à ce jour, plus de 100 millions de jeunes dans le monde grâce à des innovations et des programmes dans plus de 40 pays sur six continents.”

L’introduction de GenU Nigeria est un événement national qui attirera des participants comme les gouverneurs ; Babajide Sanwo-Olu de l’État de Lagos, Abdullahi Ganduje, de l’État de Kano, Godwin Obaseki de l’État d’Edo ainsi que le coordinateur résident de l’ONU, Edward Kallon.

GenU Nigeria compte un large éventail de partenaires de développement, dont la Banque africaine de développement, la GIZ, l’OIT, le PNUD, l’USAID et des organisations du secteur privé.

Certaines de ces organisations du secteur privé sont : Airtel, Jobberman, Tony Elumelu Foundation (TEF), Microsoft, Université de Cambridge, Boston Consulting Group et UBA Foundation.

Au Nigeria, l’objectif est d’atteindre deux millions de jeunes âgés de 10 à 24 ans d’ici 2023 et 20 millions d’ici 2030 grâce à l’éducation, la formation professionnelle, l’emploi, l’entrepreneuriat et l’autonomisation.

GenU Nigeria sera opérationnel dans 12 États répartis dans les six zones géopolitiques du pays.

Dans la région du Nord-ouest: l’État de Kano et l’État de Kaduna ; au Sud-ouest: l’État de Lagos et celui d’Ogun ; Dans le Nord-est: les États de Borno et Bauchi ; le Sud-est: les États d’Ebonyi et Enugu ; au Nord-centre: les États de Niger et Benue ; et finalement au Sud-sud: Rivers et Cross River.

La réalisation pilote de GenU Nigeria se fera dans les États de Lagos et de Kano et sera directement implanté au niveau des gouvernements étatiques, par le biais des bureaux des gouverneurs dans les États.

Les autres pays africains qui participent actuellement au partenariat GenU sont : le Kenya, le Rwanda, l’Afrique du Sud et la République du Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.