Take a fresh look at your lifestyle.

Un Alpha Jet s’écrase dans l’État de Zamfara, le pilote sain et sauf.

53

Le 18 juillet 2021, vers 12h45, un Alpha Jet de l’armée de l’air du Nigeria (NAF), qui revenait d’une mission d’interdiction aérienne réussie entre les frontières des États de Zamfara et de Kaduna, a été la cible des ennemis intenses qui ont conduit à son crash dans l’État de Zamfara.

Par chance, le courageux pilote de l’avion, le lieutenant d’aviation Abayomi Dairo, a réussi à s’éjecter de l’appareil. Grâce à son instinct de survie, le pilote, qui a été confronté aux coups de feu des bandits, a réussi à leur échapper et à se réfugier dans les villages voisins en attente du coucher de soleil.

Grâce à la discrétion de l’obscurité et à son téléphone réglé pour la navigation, le capitaine d’aviation Dairo a pu échapper à plusieurs bastions des bandits et s’est frayé un chemin jusqu’à une unité de l’armée nigériane, où il a finalement été secouru.

Il est instructif de noter qu’à la réception de la nouvelle du crash, le chef d’état-major de l’armée de l’air, le maréchal de l’air Oladayo Amao, a ordonné que tous les efforts soient déployés pour sauver le pilote. En conséquence, les plates-formes de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) de la NAF et les hélicoptères de combat ont fourni un appui aérien rapproché aux forces spéciales de la NAF et aux troupes de l’armée nigériane qui ont pu localiser le site du crash et le parachute du pilote, tout en passant au peigne fin les sites voisins pour trouver les traces du pilote.

Il est réjouissant de constater que, pendant qu’il se cachait, le capitaine d’aviation Dairo a confirmé que la présence d’avions de la NAF dans les environs du lieu du crash a contribué à effrayer les bandits qui le poursuivaient, ce qui lui a permis de trouver refuge et de s’échapper vers un endroit sûr.

Il est important de rappeler que récemment encore, le Chef d’État, commandant en chef des forces armées de la République fédérale du Nigéria, le président Muhammadu Buhari, GCFR, a ordonné aux forces armées du Nigéria de faire tout ce qui est nécessaire pour débusquer les éléments criminels dans les États nordistes de Katsina, Zamfara et Kaduna.

C’est en application de cette directive que la NAF, en conjonction avec les forces de surface, a monté ces deux dernières semaines des opérations intensives d’interdiction aérienne de jour et de nuit contre les bandits et leurs repaires, en particulier dans ces trois États. Grâce à ces opérations aériennes intensives, des centaines de bandits ont été neutralisés et plusieurs de leurs cachettes ont été démantelées.

Malgré le revers du crash d’hier, la NAF reste engagée à remplir le mandat de M. le Président ainsi que d’autres rôles constitutionnels qui lui sont assignés. La volonté, la préparation et la capacité éprouvée de la NAF restent indéfectibles et inébranlables dans la mesure où elle continue à remplir les rôles qui lui sont assignés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.