Take a fresh look at your lifestyle.

Ramaphosa : “la défense de notre démocratie est entre les mains du peuple”

19

Cyril Ramaphosa s’est rendu dimanche dans trois centres commerciaux de Soweto. L’occasion pour le président sud-africain d’aider à remettre en ordre les commerces sinistrés par les violences et les pillages de ces derniers jours. Selon la police, de nombreuses personnes ont été piétinées à mort lors des pillages des magasins. Des troubles, que le président a qualifié de “provoqués, planifiés et coordonnés”.

“Nous sommes tous vraiment préoccupés par ce qu’il s’est passé ici, mais nous affirmons également que nous avons tiré de précieuses leçons”, a affirmé le président lors de son déplacement.

Nous avons tiré des leçons importantes et la plus importante est qu’en fin de compte, nous devons renforcer nos forces de sécurité, mais nous devons également nous assurer que la défense de notre démocratie est fermement entre les mains de notre peuple.”

Lors d’un discours vendredi, Cyril Ramaphosa a annoncé que la vague d’hostilité qui dure depuis plus d’une semaine a fait près de 212 morts, tandis que plus de 2 500 personnes ont été arrêtées pour vol et vandalisme. Des violences qui ont débutés lorsque l’ancien président Jacob Zuma a commencé a purger une peine de prison de 15 mois pour outrage à la Cour.

Avec AFP/ Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.