Take a fresh look at your lifestyle.

Nigeria: appel à la prière pour l’unité nationale et la sécurité

Détails avec Nokai Origin, Abuja

20

Le ministre de la Défense, le général retraité de division Bashir Magashi, a exhorté les musulmans à faire des sacrifices pour la sécurité et l’unité nationales dans leurs prières à l’occasion de la fête de Tabaski de cette année, connue dans le monde islamique sous le nom de Eid’il Adha.

Appel lancé par le général Magashi dans une déclaration visant à féliciter la Oumma lors de la prochaine célébration de la fête de l’Eid’il Adha.

La fête de Tabaski, a-t-il déclaré, avec le sacrifice symbolique des béliers est un acte d’expression de la piété individuelle et de conformité avec l’injonction d’Allah Tout-Puissant telle qu’elle est stipulée dans le saint Coran et les hadiths du saint prophète Mahomet.

Le ministre de la Défense souligne la nécessité pour les Nigérians de faire des sacrifices patriotiques et de soutenir les aspirations nationales afin de mettre fin à la vague d’insécurité qui frappe la nation, soulignant que la sécurité nationale remonte à la responsabilité de tous.

Le ministre a donc lancé un appel solennel à tous les musulmans à intensifier la prière pour que la paix et la stabilité règnent dans le pays en priorité en cette période de célébrations, tout en prônant l’idéal et l’idée du partage obligatoire du bélier sacrificiel avec les voisins non musulmans et musulmans qui n’ont pas le privilège de sacrifier le bélier. Il a souligné qu’en agissant ainsi, la paix sociale, le progrès, l’amitié et les relations seront inconditionnellement renforcés.

Le général Magashi a réitéré : “Allah tout-puissant, dont le nom est invoqué sur les animaux avant de les sacrifier, n’a pas besoin des morceaux de viande, mais il a ordonné une démonstration absolue de piété et un partage approprié, afin de rendre le sourire à tous, indépendamment des différences religieuses”.

Le ministre a demandé à Allah tout-puissant d’accepter le sacrifice des musulmans comme un acte d’Ibadah et l’a prié de bénir le sacrifice des troupes sur les champs de bataille qui n’ont pas l’occasion de célébrer la fête de l’Aïd’il Kabir avec leurs proches, dans une déclaration signée par l’assistant spécial du ministre de la Défense chargé des médias et la publicité, Mohammad Abdulkadri.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.