Take a fresh look at your lifestyle.

Ligue des champions CAF: Al Ahly bat les Kaizer Chiefs et remporte son 10è titre

23

Le club égyptien a remporté samedi sa dixième Ligue des champions africaine en battant les Kaizer Chiefs 3 à 0. Al Ahly avait également remporté la prestigieuse compétition l’année passée.

Et de dix pour Al Alhy ! Face aux Kaizer Chiefs sud-africains, le club du Caire a remporté samedi 17 juillet la dixième Ligue des champions africaine de son histoire grâce à des buts de Mohamed Sherif, d’Afsha et d’El Sulaya (3-0).

Dans le stade Mohammed V de Casablanca, le huis clos est de rigueur en raison de la situation sanitaire au Maghreb. Pas de quoi impressionner les grands favoris de la rencontre, les Égyptiens d’Al Ahly qui se jettent à l’assaut du but sud-africain en quête de leur “decima” en Ligue des champions africaine. Taher se procure la première occasion du match : une frappe contrée en corner (9e).

Si les centres égyptiens se multiplient, la défense des Kaizer Chiefs est bien en place et repousse méthodiquement de la tête l’ensemble des tentatives d’approche égyptienne. Au bout de 45 minutes, Al Ahly peut se targuer d’une possession de balle avoisinant les 75 % mais cette domination reste stérile. En manque d’idées, le club égyptien doit se contenter de frappes lointaines, d’Afsha notamment (36e).

Une expulsion qui libère Al Ahly

Une vilaine faute de Mashiane sur Tawfik va faire basculer la rencontre. Si l’arbitre adresse d’abord un carton jaune au Sud-Africain, la VAR rectifie la décision en une expulsion logique (45e+1).

Bien aidé par les espaces ouverts par l’expulsion, Al Ahly se montre beaucoup plus dangereux en deuxième période. Afsha trouve El Shahat au deuxième poteau. Après un petit festival, il bute sur le gardien (47e). Quelques instants plus tard, le même Afhsa voit sa frappe déviée en touche (50e).

L’ouverture du score vient inévitablement du prolifique attaquant Mohammed Sherif qui inscrit son sixième but de la compétition. Servi par une passe précise de Twafik, il trompe Akpeyi d’un petit piqué (53e, 1-0).

Au pied du mur, les Kaizer Chiefs tentent de réagir en montant d’un cran. Ils se font immédiatement punir. Sur un contre-éclair, Al Ahly se retrouve en situation de 3 contre 3 et Afsha crucifie le portier sud-africain en expédiant le ballon dans la lucarne droite (63e, 2-0). El Sulaya l’imite bientôt dans la lucarne gauche (74e, 3-0).

Pitso Mosimane, l’entraîneur d’Al Ahly, peut se frotter les mains et célébrer. Depuis son arrivée en septembre 2020, le Sud-Africain a déjà fait gagner sa neuvième puis sa dixième Ligue des champions à la formation égyptienne et la Super Coupe d’Afrique 2021. Il a également conduit l’équipe à la médaille de bronze de la dernière Coupe du monde des clubs. Il écrit sa légende en même temps que celle du club cairote.

Avec France 24

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.