Take a fresh look at your lifestyle.

Covid-19 : six États nigérians, y compris la capitale placés en alerte rouge

68

Le comité présidentiel de pilotage (PSC) du Nigéria (COVID-19) a placé six États, y compris le Territoire de la capitale fédérale (FCT) en alerte rouge afin de garantir la sécurité et la santé lors de la prochaine célébration de l’Aïd al-Adha (la fête de Tabaski) à travers le pays.

Cette mesure fait suite à la confirmation de la variante Delta du COVID-19, au nombre croissant d’infections et d’hospitalisations dans le pays.

Le président du PSC et secrétaire du gouvernement de la Fédération, M. Boss Mustapha, l’a fait valoir dans une déclaration mise à la disposition des journalistes à Abuja.

Les États concernés, a-t-il précisé, sont Lagos, Oyo, Rivers, Kaduna, Kano et Plateau, ainsi que le FCT.

Mustapha pense aussi que l’alerte rouge faisait partie des mesures préventives contre une troisième vague de la pandémie dans le pays.

Le responsable du gouvernement a toutefois prévenu que tous les États de la fédération devaient renforcer leur état de préparation et continuer à adhérer au strict respect des mesures sanitaires, étant donné la facilité accrue de propagation de la variante Delta.

“Ces mesures sont essentielles dans la mesure où nous commençons à voir des signes précurseurs inquiétants d’une augmentation des cas au Nigeria.

“Le comité continuera à minimiser le risque de contamination de variantes préoccupantes dans le pays en renforçant la surveillance à tous les points d’entrée, en appliquant les protocoles de quarantaine existants et en maintenant les mesures restrictives actuelles à l’encontre des voyageurs en provenance d’Inde, du Brésil, de Turquie et d’Afrique du Sud.

“Le comité félicite les dirigeants musulmans à l’occasion de la célébration de l’Eid-al-Adha( la fête de Tabsaki). Il exhorte toutefois tous les gouvernements des États et les chefs religieux à être attentifs au risque de propagation du virus lors de grands rassemblements”, a-t-il souligné.

Le comité recommande donc, selon lui, les mesures préventives suivantes pour la célébration de la fete de Tabaski en toute sécurité : “Décentralisation de la prière de l’Aïd vers les mosquées de quartier chargée de la prière du vendredi (en plein air), suspension des activités de Durbar et observation de limitations pour tous les rassemblements en intérieur”.

Il est enfin rappelé aux Nigérians et aux résidents de toujours rester en sécurité, a ajouté M. Mustapha.

Avec l’agence de presse du Nigeria (NAN)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.