Take a fresh look at your lifestyle.

Kano : 300 contrôleurs du programme d’investissement social reçoivent des outils de travail

110

Les nouveaux moniteurs indépendants du programme national d’investissement social (N-SIP) ont reçu des lettres de nomination et ont été équipés d’outils de travail afin de renforcer les succès enregistrés par le programme de réduction de la pauvreté du gouvernement nigérian.

La ministre des affaires humanitaires, de la gestion des catastrophes et du développement social, Sadiya Umar Farouk, a déclaré, lors du lancement de la distribution des outils de travail qui s’est déroulé au Coronation Hall, Government House, à Kano, que les efforts du gouvernement fédéral pour sortir 100 millions de Nigérians de la pauvreté sont en bonne voie et sont renforcés par la nomination des 300 contrôleurs indépendants.

Mme Farouk a ajouté que le Président Buhari a lancé le (N-SIP) depuis 2016, pour sortir les citoyens de la pauvreté et que l’objectif est atteint par la création d’emplois grâce à des programmes tels que N-Power, le Programme national d’alimentation à domicile, le Transfert conditionnel d’espèces et le Programme d’autonomisation des entreprises publiques (GEEP).

“Chaque contrôleur indépendant est censé surveiller le programme dans son gouvernement local et faire rapport au ministère”.

“Les moniteurs indépendants recevront une allocation mensuelle de 30 000 N pour renforcer leur moral.

La ministre a indiqué que les appareils qui seront utilisés pour l’exercice de suivi ont été fabriqués dans le pays, et que l’application de suivi a été conçue par une entreprise locale.

Elle les a exhortés à travailler avec diligence et les a mis en garde contre l’implication de tiers dans le programme.

La ministre était représentée par le secrétaire permanent du ministère des Affaires humanitaires et de la Gestion des catastrophes, M. Bashir Nura-Alkali.

Auparavant, dans son discours de bienvenue, le coordinateur du programme (N-SIP) dans l’état, M. Baba Aminu Zubair, a affirmé que non moins de 1,2 million d’élèves d’écoles primaires étaient inscrits au programme national d’alimentation scolaire dans l’état de Kano.

Il a précisé que 119 000 ménages ont été enregistrés dans le cadre du programme de transfert conditionnel d’argent (CCT), dans lequel chaque ménage pauvre identifié reçoit 5 000 N par mois.

Zubairu a souligné que l’État de Kano comptait le plus grand nombre de bénéficiaires du programme N-Power dans le pays.

“Tous ces programmes ont été introduits pour concrétiser la vision du président Muhammadu Buhari, qui consiste à permettre à 100 millions de personnes de sortir de la pauvreté.”

Prenant la parole à cette occasion, le gouverneur de l’État de Kano, le Dr Abdullahi Umar Ganduje, représenté par le secrétaire du gouvernement de l’État, Alhaji Usman Alhaji, a félicité le ministère pour ses efforts visant à améliorer les conditions de vie des Nigérians.

Alhaji a exhorté les observateurs indépendants à travailler avec diligence pour atteindre les objectifs fixés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.